Trump contre Biden : les actions à acheter, peu importe qui remporte la Maison Blanche


Peu importe qui gagne aux urnes, certains investisseurs en profiteront largement en novembre. Allez-vous? Préparez votre portefeuille pour la prochaine élection présidentielle américaine avec ces meilleures actions à acheter. Les choix sont mis à jour quotidiennement par les esprits d'investissement les plus pointus de l'entreprise.

Dernières mises à jour:


19 actions électorales à surveiller si Joe Biden gagne vraiment

[Vendredi 6 novembre, 10h49]
Contribution de Sarah Smith





Le collecteur de données indépendant Decision Desk HQ a fait de grosses vagues ce matin. Avec des votes venant toujours d'États du champ de bataille, dont la Géorgie, l'Arizona et le Nevada, le média a décidé d'appeler la Pennsylvanie et ses 20 votes électoraux en faveur de l'ancien vice-président Joe Biden, le plaçant au-dessus du seuil de 270 voix nécessaire pour remporter les élections. Biden a dépassé le président Donald Trump dans l'État pour la première fois cette course, et les experts prédisent que les bulletins de vote en suspens seront fortement démocrates.

Qu'est-ce que ça veut dire? Pour certains, le siège de Decision Desk a scellé l'accord en appelant Biden à être le prochain président des États-Unis. D'autres sont plus conservateurs, et les points de vente, y compris le New York Times et le Presse associée n'ont pas encore fait d'appels similaires . C'est probablement parce que les courses sont toujours très serrées, avec Biden en tête de Trump en Pennsylvanie par une marge très étroite .



Gardez un œil attentif sur les procédures de dépouillement des votes et sur la Maison Blanche. Trump a appelé à un recomptage dans le Wisconsin et à des litiges pratiquement partout ailleurs. Rien n'est sûr, mais pour les investisseurs qui parient sur Biden, aujourd'hui s'annonce bien.

Voici 19 actions à acheter si Biden sécurise la présidence .


Le gouverneur Cuomo dit que New York pourrait légaliser la marijuana dès l'année prochaine

[Jeudi 5 novembre, 16h44]
Contribution de Vivian Medithi



S'adressant à la station de radio WAMC ce matin, le gouverneur de New York Andrew Cuomo a déclaré il pense que la législature de l'État légalisera la marijuana dans l'année à venir, faire monter les stocks de marijuana jeudi .

Cela survient après que les électeurs de l'État voisin du New Jersey ont légalisé le cannabis mardi soir, l'un des six États à approuver la marijuana via une initiative de vote lors des élections générales de cette année. Cuomo a été en faveur de la légalisation du cannabis depuis 2018 , mais les efforts précédents ont échoué dans la législature de l'État contrôlée par les républicains.

Le gouverneur a déclaré que 2021 semblait particulièrement prometteur alors que l'État cherchait à combler les trous budgétaires créés à la suite de la pandémie de Covid-19. Les investisseurs pourraient voir cela comme un signe avant-coureur de choses à venir ailleurs dans le pays alors que d'autres États envisagent une reprise économique après une année 2020 tumultueuse.

Quoi qu'il en soit, cette semaine a été un énorme catalyseur pour le secteur en général, et il est tout à fait possible que l'élan se poursuive pendant un certain temps.


3 actions de jeu à acheter après le jour des élections

[Jeudi 5 novembre, 12h34]
Contribution de Sarah Smith

Trois mesures de vote d'État se sont faufilées dans tout le bruit. Alors que les Américains continuent de surveiller de près la course entre l'ancien vice-président Joe Biden et le président Donald Trump, il y a une lueur d'espoir pour une poignée d'entreprises. Poursuivant une mégatendance en marche depuis 2018, trois autres États ont pris des mesures pour légaliser les paris sportifs.

Cela signifie que l'avenir de la mégatendance iGaming semble un peu plus prometteur dans le Maryland, la Louisiane et le Dakota du Sud. Certes, comme l'a écrit Roy Larking pour Sports illustrés , chaque législature d'État a du travail à faire pour créer une voie légale pour les paris sportifs. Cependant, à un moment donné en 2021, chaque juridiction aura des paris sportifs terrestres ou en ligne dans une capacité juridique.

Pourquoi est-ce important ? Wall Street a manifesté très tôt un grand intérêt pour les paris sportifs, et en particulier pour les sociétés de paris sportifs en ligne. Alors que la légalisation plus large des paris sportifs à travers le pays ouvre des portes, il existe une plus grande opportunité dans le domaine virtuel grâce au nouveau coronavirus. Comme Place des investisseurs L'analyste des marchés Luke Lango souligne que nous vivons dans un monde qui continue de se numériser.

Dans cet esprit, ces trois actions semblent chaudes alors que de plus en plus d'États se familiarisent avec les paris sportifs.

  • DraftRois (NASDAQ : DKNG )
  • Jeu en ligne Golden Nugget (NASDAQ : ACV )
  • Gan (NASDAQ : GAN )

Prop 22 est l'opposé d'un catch-22 pour les investisseurs

[mercredi 4 novembre, 13h22]
Contribution de Vivian Medithi

Les Californiens ont voté résolument en faveur de la proposition 22 aux élections de mardi, une excellente nouvelle non seulement pour Uber (NYSE : UBER ) et Ascenseur (NASDAQ : ASCENSEUR ) les investisseurs, mais aussi les investisseurs de l'ensemble du secteur technologique au sens large.

La proposition 22 définit les chauffeurs-livreurs et les chauffeurs-livreurs basés sur des applications comme des entrepreneurs indépendants plutôt que des employés. La proposition 22 prévoit une exemption pour ces entreprises du projet de loi 5 de l'Assemblée très contesté de 2018, qui visait à mettre fin à la pratique des entreprises classant les travailleurs critiques comme des entrepreneurs indépendants pour éviter de payer les avantages sociaux et les impôts associés. Ce projet de loi était également soumis à un examen approfondi , de nombreuses industries faisant valoir qu'elles devraient être exemptées de ses règles pour diverses raisons.

La proposition 22 est remarquable pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'agit d'une énorme victoire pour les entreprises technologiques, et pas seulement pour les créateurs d'applications directement concernés. Donc au-delà des noms comme par Dash et Postmates, toute entreprise dont le principal argument de vente est connecter les utilisateurs via des plateformes numériques pousse un soupir de soulagement; pense Airbnb ou alors Tencent (OTCMKTS : TCEHY ), pas seulement Instacart .

Ils sont soulagés car une victoire ici a des ramifications globales sur la façon dont les lois du travail s'appliqueront à ces entreprises à l'avenir. L'approbation de la proposition 22 crée un précédent pour les entreprises axées sur la technologie afin d'éviter des millions de coûts potentiels associés au traitement des travailleurs des concerts comme des employés ; en 2019, Quartz suggéré de reclasser les travailleurs pourrait coûter jusqu'à un demi-milliard de dollars à Uber . C'est une bonne nouvelle pour les entreprises qui profitent de l'économie des concerts et de leurs actions associées.

La proposition 22 est également remarquable pour le blitz de dépenses qu'elle a engendré. le Los Angeles Times rapports plus de 224 millions de dollars dépensés pour la mesure du scrutin , dont 204 millions de dollars dépensés par les supporters, principalement Uber, Lyft, DoorDash, Instacart et Postmates.

Et cela nous amène peut-être à la chose la plus intéressante à propos de la prop 22 : l'excès absolu. Les applications de covoiturage étaient déjà exempté des règles de reclassement décrites dans l'AB5 de 2018. Et l'écrasement des dépenses de 10 à 1 des promoteurs a été augmenté par la messagerie intégrée à la fois par Uber et Lyft. La semaine dernière, un le juge a décidé qu'Uber pouvait continuer à utiliser la messagerie intégrée à l'application aux conducteurs de pousser le support pour Prop 22. Je ne peux pas imaginer que d'autres entreprises voient cela comme autre chose qu'un feu vert pour faire de même.

Et, bien sûr, il importe que cela se soit produit en Californie. Lorsque le bastion libéral ostensible du pays se range du côté des grandes entreprises au sujet des préoccupations syndicales et syndicales, il est difficile d'imaginer que la question de la classification des travailleurs des concerts revienne pour un débat sérieux de si tôt.


L'herbe est plus verte de l'autre côté du jour des élections

[mercredi 4 novembre, 11h29]
Contribution de Vivian Medithi

Alors que les bulletins de vote des élections d'hier soir continuent d'être comptés, il y a eu un gagnant évident hier soir : les investisseurs dans la marijuana.

Des initiatives de vote en Arizona, au Montana, au Mississippi, au New Jersey et au Dakota du Sud ont été tous ont voté la loi hier soir . Cela signifie que le cannabis récréatif est désormais légal à Jersey, en Arizona, au Montana et dans le Dakota du Sud. Le Dakota du Sud a également voté pour légaliser la marijuana médicale aux côtés du Mississippi.

C'est une excellente nouvelle pour les taureaux du secteur, qui ont vu leurs investissements stagner au cours des deux dernières années. Bien que ce ne soit pas le catalyseur de changement de paradigme qu'une victoire de Biden-Harris pourrait laisser présager (légalisation fédérale), ces résultats sont de bonnes nouvelles, avec le potentiel d'effets d'entraînement pour faire de grosses vagues.

Aucun de ces nouveaux marchés adressables n'est particulièrement important, mais il convient de noter que le marché américain de la marijuana est estimé à quatre fois plus que celui du Canada. Au-delà du marché plus vaste, Les joueurs basés aux États-Unis bénéficient également de marges plus élevées , et ont connu une croissance des revenus plus rapide que leurs pairs canadiens.

Cela se traduit par des revenus significatifs, même sur les petits marchés, alors que les acteurs étendent leur présence aux États-Unis. Lorsqu'il s'agit d'un catalyseur fédéral, les entreprises qui ont préparé le terrain seront les mieux placées pour tirer profit, non seulement en raison de leur échelle ou de leur taille, mais aussi en raison de leur expérience, qu'elles soient liées à la production, aux ventes ou aux obstacles juridiques et réglementaires.

Et au-delà des effets directs de la légalisation dans ces États, il existe d'autres signes que les taureaux du cannabis devraient être heureux. La légalisation de la marijuana dans les remparts conservateurs tels que le Mississippi, le Montana et le Dakota du Sud suggère que les réglementations au niveau des États concernant le cannabis se relâchent également dans les régions traditionnellement contrôlées par les républicains. Cela suggère que nous pourrions voir moins de politique partisane en ce qui concerne la politique fédérale sur la marijuana, et de bon augure pour les futures initiatives de vote des États si la politique sur le cannabis devait tomber à l'eau en 2021 et au-delà.

Place des investisseurs L'analyste des marchés Luke Lango a déjà nommé trois actions de cannabis à acheter pour une vague bleue, tandis que Place des investisseurs Le contributeur Tezcan Gecgil a récemment sélectionné trois actions de cannabis à vendre avant les élections .

Mais les investisseurs devraient également prêter attention aux jeux secondaires qui pourraient profiter d'une marijuana de plus en plus légale. Celui qui me vient à l'esprit est Molson Coors (NYSE : ROBINET ), fabricant de bières telles que Coors Light, qui a manifesté un vif intérêt pour le secteur des boissons au cannabis. En effet, Molson Coors a lancé une coentreprise avec Hexo (NYSE : HEXO ) en avril pour produire des boissons au CBD dans le Colorado . Et les titans de l'industrie comme du Coca (NYSE : KO ) ont également exprimé leur intérêt à rejoindre l'espace.


3 actions psychédéliques à acheter pour une victoire en Oregon

[mercredi 4 novembre, 10h11]
Contribution de Sarah Smith

Le New Jersey a peut-être préparé le terrain hier soir pour un rallye majeur des stocks de cannabis. De même, l'Oregon a préparé le terrain pour le boom juridique des champignons. Les électeurs de l'État ont adopté une mesure unique en son genre qui a non seulement dépénalisé la psilocybine, mais a en fait créé un accès légal. Pourquoi est-ce important ?

En termes simples, le nouveau coronavirus a inauguré une crise de santé mentale. Plus d'Américains étaient coincés chez eux que jamais auparavant. Beaucoup ont perdu leur emploi et leur assurance. Beaucoup d'autres ont perdu des amis et des membres de leur famille à cause du virus. Sans surprise, les premiers rapports suggèrent que l'anxiété et la dépression sont en hausse . Cela conduira sans aucun doute plus d'Américains aux médicaments des géants pharmaceutiques. Eli Lilly (NYSE : JOURNÉE ) obtiendra probablement un certain crédit en tant que fabricant du Prozac. Pfizer (NYSE : PFE ) le sera également, car son portefeuille comprend Zoloft et Xanax.

Mais il existe un groupe de défenseurs aux États-Unis et à l'étranger qui pensent que les drogues psychédéliques sont la réponse.

Grâce à Mesure 109 en Oregon , les résidents auront désormais une voie à suivre pour essayer des traitements de pointe qui reposent sur la psilocybine. Comme Jackie Flynn Mogensen l'a écrit pour Mère Jones , la mesure du scrutin crée une voie légale vers un traitement à base de psilocybine . Un nouveau programme réglementé par l'État aidera un jour les résidents à obtenir et à utiliser en toute sécurité des drogues psychédéliques pour leurs bienfaits pour la santé mentale.

Place des investisseurs L'analyste des marchés Luke Lango a longtemps vu venir ce boom des champignons. La voie à suivre ? Plus d'États adopteront la légalisation comme l'Oregon. Plus de défenseurs, de consommateurs et de responsables de la santé achèteront les bienfaits de la psilocybine et d'autres médicaments pour la santé. Les drogues psychédéliques continueront à perdre leur stigmatisation négative. Cela crée un véritable catalyseur pour les actions psychédéliques.

Tout comme pour l'actualité de la marijuana dans le New Jersey, la mesure 109 est un petit pas sur la scène fédérale. Les investisseurs doivent toujours être très attentifs. Voici quatre actions psychédéliques qui semblent chaudes en ce moment :

  • Médecine de l'esprit (OTCMKTS : MMEDF )
  • Champignon Brands (OTCMKTS : SHRMF )
  • Revive Therapeutics (OTCMKTS : RVVTF )
  • Chemins de la boussole (NASDAQ : SCPM )

Une chose à noter : Les électeurs de l'Oregon ont également adopté la mesure 110 qui dépénalise la psilocybine, la cocaïne, l'héroïne, la méthamphétamine et bien d'autres drogues. Il offre également des options de traitement de la toxicomanie accrues aux résidents, faisant passer la conversation de la justice pénale à la santé publique.


Les votes de la côte ouest arrivent pour Biden, les États swing sont en panne

[Mardi 3 novembre, 23h18]
Contribution de Sarah Smith

Peu de temps après que l'horloge a sonné 23 heures. Dans l'Est, une poignée d'États historiquement bleus ont été officiellement appelés en faveur de l'ancien vice-président Joe Biden. Avec la Californie, l'Oregon, Washington et le New Hampshire dans son camp, Biden a 209 votes électoraux projetés . Dans l'état actuel des choses, le président Donald Trump dispose actuellement de 118 voix.

Pour compliquer les choses, les réseaux n'ont pas encore appelé plusieurs États clés, notamment le Texas, la Floride, la Géorgie, l'Ohio et la Pennsylvanie. Pourquoi pas? Ces États ont encore des voix à compter, grâce à une augmentation des votes anticipés et par correspondance. Bien que nous ayons peut-être une image plus claire des quatre prochaines années au moment où les entreprises rouvriront le matin, cela pourrait prendre encore plus de temps.

Place des investisseurs termine notre couverture électorale à partir de maintenant, mais nous serons de retour avant le début des échanges. Merci de nous suivre ce soir et à bientôt.


3 actions de cannabis qui pourraient encore surfer sur une « vague verte »

[Mardi 3 novembre, 22h25]
Contribution de Sarah Smith

Avez-vous vu les nouvelles de Vivian ci-dessous? Le New Jersey est devenu ce soir le premier des six États à peser sur les mesures de vote liées à la marijuana, votant finalement pour légaliser la marijuana à des fins récréatives.

Bien que le soutien individuel des États au cannabis soit dérisoire par rapport au catalyseur fédéral offert par l'ancien vice-président Joe Biden et la sénatrice Kamala Harris, cela pourrait toujours être un gros problème pour les taureaux à long terme. Pourquoi? Comme le souligne Vivian, le New Jersey n'est pas trop loin de New York. Cela pourrait faire pression sur les régulateurs de New York et d'autres grands États pour qu'ils envisagent leurs propres mesures de vote.

Alors, comment jouez-vous cela? Place des investisseurs L'analyste des marchés Luke Lango aime particulièrement trois titres de cannabis. En plus de GrowGeneration (NASDAQ : GROUPER ), Lango a identifié Croissance de la canopée (NYSE : CCG ) et Chronos (NASDAQ : CRON ) en tant que gagnants potentiels. Selon Lango, ces entreprises devraient gagner des parts de marché et dominer à mesure que la légalisation s'installe aux États-Unis et au-delà.

Bien que le New Jersey ne soit qu'un État, vous pouvez vous attendre à plus de nouvelles sur la marijuana ce soir. Une vague verte pourrait très bien arriver, d'une manière ou d'une autre.


Le New Jersey est le premier, mais peut-être pas le dernier, à légaliser la marijuana ce soir

[Mardi 3 novembre, 22h14]
Contribution de Vivian Medithi

Le New Jersey vient de voter 2 contre 1 en faveur d'une mesure de vote à l'échelle de l'État pour légaliser la marijuana à des fins récréatives .

Le maillot est le premier des six États votant sur la politique de la marijuana ce soir ; L'Arizona et le Montana envisagent également des mesures de vote en vue d'une légalisation complète des loisirs, tandis que le Mississippi vote sur la marijuana à des fins médicales. Le Dakota du Sud a deux initiatives de vote, considérant séparément la marijuana récréative et médicale. Les résultats de ces derniers États devraient arriver plus tard ce soir avec d'autres rapports électoraux.

Bien qu'il soit encore tôt et que le New Jersey ne soit pas un grand marché, cela augure bien pour les investisseurs en marijuana. Les 67% en faveur, 32% contre témoignent de la popularité de la légalisation de la marijuana, qui bénéficie désormais d'une majorité bipartite de soutien parmi les électeurs. En attendant, ne laissez pas la taille de Jersey vous convaincre que c'est sans importance ; un marché récréatif entièrement légalisé à quelques pas de New York exercera une pression sérieuse sur les législateurs de l'État de New York.

Bien qu'il reste à voir si les initiatives de vote équivaudront à une vague verte, leur simple présence sur le scrutin dans des États comme le Montana et le Dakota du Sud devrait rassurer les taureaux du secteur à long terme que leur argent est parqué au bon endroit.

Pour les investisseurs qui cherchent à acheter dans le secteur sur les gains de politique de ce soir, Place des investisseurs l'analyste Luke Lango tient particulièrement à GrowGeneration (NASDAQ : GROUPER ) Stock:

De plus, l'État de l'Oregon et le district de Columbia envisagent tous deux des mesures de vote pour dépénaliser les champignons psychédéliques, suivant les traces de villes comme Oakland, en Californie ; Denver, Colorado et Ann Arbor, Michigan. La mesure de vote de l'Oregon est particulièrement remarquable, car elle est associée à une mesure de vote qui décriminaliserait la possession personnelle/non commerciale de toute substance contrôlée (c'est-à-dire non seulement la marijuana et les psychédéliques, mais aussi des drogues telles que la cocaïne ou les opiacés). Si elle est adoptée, cette mesure pourrait devenir un modèle pour s'éloigner des réponses carcérales à la toxicomanie au profit de structures de réinsertion.

Cela pourrait être un signe de choses à venir pour les investisseurs avec de l'argent dans les prisons, la police ou les soins de santé, et les secteurs adjacents.


Texas Toss-Up a tout le monde sur Tenterhooks

[Mardi 3 novembre, 21h39]
Contribution de Vivian Medithi

Tout est plus grand au Texas, et cette année, cela inclut les enjeux politiques. Pour la première fois depuis des décennies , les 38 votes électoraux de l'État sont à gagner et les démocrates sont impatients de les obtenir.

Reste à voir si cela se produira réellement, avec à peine 65% des bulletins de vote ayant été dépouillés à 21 heures. Est . Cependant, il y a des raisons pour que les républicains s'inquiètent.

Premièrement, la participation électorale est beaucoup plus élevée. Par Observateur du Texas , le taux de participation à la deuxième semaine du vote anticipé avait déjà dépassé le taux de participation de 2014 pour l'ensemble de l'élection. En fait, depuis jeudi soir, le taux de participation pour 2020 a dépassé celui de 2016 . Et il y a maintenant 3 millions d'électeurs inscrits de plus qu'en 2014 (alors qu'il y avait environ 14 millions d'électeurs dans l'État).

Deuxièmement, ces électeurs sont plus jeunes que les années précédentes. Aussi par Observateur du Texas , le vote anticipé des 30 ans et moins a doublé en 2020 par rapport à 2016, de 6 % à 13 %. Pris ensemble, ces éléments sont de bon augure pour les démocrates, suggérant une augmentation spectaculaire du nombre de nouveaux électeurs jeunes qui resteront politiquement impliqués.

Et puis il y a le simple fait que la course est aussi serrée qu'elle l'est. Un récent sondage a mis les deux candidats au coude à coude dans un état Trump gagné en 2016 par une marge de 9 points . Et tandis que les récentes élections de mi-mandat, notamment la La course sénatoriale de Beto O'Rourke , ont tenté d'exploiter les partisans démocrates latents de l'État, les chances ont rarement été aussi serrées sur une course aussi importante.


Ce que signifierait une victoire de Trump en Floride pour les actions

[Mardi 3 novembre, 21h24]
Contribution de Sarah Smith

Les politiciens de tout le pays surveillent de près la Floride, un État de champ de bataille pour l'ancien vice-président Joe Biden et le président sortant Donald Trump. Avec environ 93% des votes estimés rapportés , les New York Times appelle Trump à gagner. S'il le fait, cela pourrait modifier l'équilibre du marché boursier – et des élections.

Wall Street était assez confiant que Biden gagnerait, et de nombreux Floridiens étaient d'accord. Avant ce soir, CinqTrenteHuit prédit que Trump n'avait que 11% de chances de remporter le Collège électoral. Après son victoire via le Collège électoral en 2016 , cela a été un sujet de discussion clé. Il est important de noter que de nombreux législateurs ont appelé à une réforme du vote en réponse à 2016.

Cependant, avec la Floride maintenant à gagner par le titulaire, ce même sondage de CinqTrenteHuit lui donne 33% de chances de réussite . Si d'autres États swing emboîtent le pas, Biden sera décidément sous pression.

N'oubliez pas qu'il est encore tôt dans la soirée et que nous ne sommes pas assurés d'une décision ce soir. Les investisseurs devraient toujours prêter une attention particulière aux actions qui prospéreraient sous un deuxième mandat Trump. Les premiers entrants dans ces actions pourraient voir un gros gain s'il réussit une autre victoire surprise.

Vous pouvez jeter un œil à 20 actions à acheter pour une victoire de Trump ici .


Les actions solaires semblent chaudes alors que les résultats des élections arrivent

[Mardi 3 novembre, 20h44]
Contribution de Sarah Smith

Les estimations actuelles du New York Times montrer que l'ancien vice-président Joe Biden a 85 votes électoraux projetés . Le président sortant Donald Trump dispose de 61 voix. Chaque candidat a besoin de 270 pour gagner.

Comment réagissent les investisseurs ? Bien que la nuit soit encore jeune, la première avance du candidat démocrate a fait grimper les actions solaires dans les échanges après les heures normales. Nous avons longtemps signalé que les actions solaires – ainsi que d'autres actions d'énergie propre – seraient les bénéficiaires immédiats d'une victoire de Biden. Biden a clairement indiqué dans ses politiques de campagne qu'il donnerait la priorité aux initiatives respectueuses de l'environnement, notamment par le biais d'un 2 000 milliards de dollars d'investissement . Cela se traduit par une grande victoire pour les entreprises solaires qui tentent d'acquérir de nouveaux clients et d'étendre leur portée aux États-Unis et à l'étranger.

Surtout, il y a plus dans l'histoire. Comme Place des investisseurs Le contributeur Dana Blankenhorn a écrit récemment que les entreprises solaires tentent depuis longtemps de trouver leur place. Beaucoup sont dans ce qu'il considère comme le premiers pas d'une révolution de l'énergie propre . Cela signifie qu'une victoire de Biden pourrait stimuler l'investissement dans de nouvelles technologies, une nouvelle adoption par les consommateurs et de nouveaux gains pour les actionnaires.

Les investisseurs veulent que cela soit vrai. Voici sept actions solaires à surveiller au fur et à mesure que les décomptes électoraux arrivent :

  • SunPower (NASDAQ : SPWR ) a gagné 0,88% en après-Bourse.
  • Sunrun (NASDAQ : COURS ) a gagné 1,43% dans les échanges après les heures normales.
  • Technologies SolarEdge (NASDAQ : SEDG ) a gagné 0,78% dans les échanges après les heures normales.
  • Premier solaire (NASDAQ : FSLR ) a gagné 0,87% dans les échanges après les heures normales.
  • SPI Énergie (NASDAQ : SPI ) a gagné 2,02% dans les échanges après les heures normales.
  • Solaire canadien (NASDAQ : CSIQ ) a gagné 0,87% dans les échanges après les heures normales.
  • NextEra Energy (NYSE : NON ) a gagné 0,92% dans les échanges après les heures normales.

Le sénateur Mitch McConnell réélu dans le Kentucky

[Mardi 3 novembre, 20h30]
Contribution de Vivian Medithi

Bien que les votes soient toujours comptés, l'Associated Press et le Le New York Times a appelé la course au Sénat du Kentucky pour le chef de la majorité Mitch McConnell (R) sur la candidate Amy McGrath (D).

Bien que le plus favorisé McConnell pour gagner cette course dans l'état généralement conservateur, la course a été toujours considéré comme très compétitif , avec McGrath marquant un certain nombre d'approbations de haut niveau de collègues démocrates.

McConnell est un pilier de Capitol Hill depuis des années, tout comme sa collègue et présidente du Congrès Nancy Pelosi, mais la nouvelle pandémie de coronavirus et la réponse du Congrès à la crise ont placé McConnell sous les projecteurs. Notamment, lors du débat du mois dernier, McGrath a reproché au sénateur de partir en vacances cet été alors que la pandémie faisait rage.

Alors que l'étendue du pouvoir politique de McConnell sera déterminée par si les républicains conservent la majorité au Sénat , les investisseurs doivent s'attendre à ce que les républicains s'en tiennent au livre de jeu que McConnell a établi au cours de ses six dernières années au Sénat. Cela signifie une politique partisane forte et une concentration sur des objectifs conservateurs en matière de santé et de politique fiscale.


7 actions électorales à acheter avec une force bipartite

[Mardi 3 novembre, 19h57]
Contribution de Sarah Smith

Regardez-vous les retours État par État? Il est probable que de nombreux investisseurs essaient de prédire quel candidat mettra bientôt en œuvre des politiques qui affecteront leurs portefeuilles. Surtout, les États du champ de bataille, notamment l'Arizona, le Michigan, le Minnesota, le Nevada et le Wisconsin n'ont pas encore fermé leurs bureaux de vote . Le Michigan fermera le premier de ses bureaux de vote dans quelques minutes.

Alors que l'attention se réduit à ces courses très disputées, les investisseurs peuvent rechercher des actions à l'épreuve des élections. Qu'est-ce que ça veut dire? Eh bien, il y a une poignée d'actions qui devraient performer, peu importe qui gagne.

Si vous vous sentez à la recherche d'un rocher auquel vous accrocher, pensez à ces sept actions électorales . Comme Place des investisseurs contributeur Bret Kenwell a écrit hier, ils ont un soutien bipartite.

  • chenille (NYSE : CHAT )
  • Locations Unies (NYSE : DÉTESTER )
  • Microsoft (NASDAQ : MSFT )
  • Honeywell (NYSE : ELLE )
  • DraftRois (NASDAQ : DKNG )
  • Delta Airlines (NYSE : DU )
  • Compagnies aériennes sud-ouest (NYSE : VUL )

5 actions d'assurance maladie à surveiller le soir des élections

[Mardi 3 novembre, 19h35]
Contribution de Sarah Smith

Tous les yeux sont rivés sur la course présidentielle alors que la première vague d'États ferme ses bureaux de vote. Les premiers appels ont attribué le Vermont à l'ancien vice-président Joe Biden et Indiana et Kentucky au président Donald Trump. Mais pour de nombreux électeurs, la santé est une autre question importante sur le bulletin de vote.

Dans un sondage de sortie de Nouvelles NBC , à une légère majorité d'électeurs est favorable au maintien de la Loi sur les soins abordables telle qu'elle est , par opposition à l'annulation de la législation de 2010. Il est important de noter que le maintien de l'ACA en l'état était le plus populaire parmi les électeurs à faible revenu, et 11% des électeurs dans l'ensemble déclarent que les soins de santé sont le problème le plus important de cette élection. Il est intéressant de noter que les soins de santé ont également été un problème majeur en 2018. Grâce à la nouvelle pandémie de coronavirus, l'économie et la réponse à la pandémie sont devenues prioritaires.

Alors, que signifierait exactement le maintien de l'ACA dans sa forme actuelle pour le marché boursier ? À l'approche des élections de 2020, de nombreux investisseurs se sont demandé comment aborder les actions pharmaceutiques et biotechnologiques. La cohérence – et le maintien d'une législation historique est certainement cohérent – ​​pourrait apporter quelques réponses.

Les plus grands gagnants de l'Affordable Care Act ont été des assureurs-maladie , en particulier les plus grands acteurs de l'espace. Depuis mars 2010, UnitedHealth (NYSE : UNH ) a rapporté près de 850%. En comparaison, le S&P 500 n'a rapporté que 200%. Cigna (NYSE : CI ), un autre assureur majeur, a enregistré des gains de près de 400 % au cours de cette période.

Quelle est la justification? En termes simples, alors que de plus en plus d'Américains ont accès à une assurance maladie abordable, les grands assureurs ont reçu plus de clients . Et les actionnaires en ont largement profité.

Alors que tant de choses restent floues ce soir, gardez un œil sur ce sondage de sortie. La Loi sur les soins abordables – et son avenir – sont des questions clés à surveiller au cours des quatre prochaines années. Ces cinq actions devraient également être sur votre radar :

  • UnitedHealth (NYSE : UNH )
  • Cigna (NYSE : CI )
  • Humain (NYSE : HUM )
  • Hymne (NYSE : ANTME )
  • Centène (NYSE : CNC )

8 actions à surveiller avant la publication des résultats des élections

[Mardi 3 novembre, 16h09]
Contribution de Sarah Smith

InvestorPlace sait à quel point le marché boursier est actuellement incertain. C'est pourquoi nous avons rassemblé certaines des plus grandes tendances à surveiller au fur et à mesure que les votes arrivent – ​​et où chercher plus de nouvelles. Il est important de noter que l'une des tendances que nous avons identifiées concerne les énergies renouvelables. Voici ce que vous devez savoir :

  • L'ancien vice-président Joe Biden maintient son avance dans les sondages, y compris dans les États swing.
  • Les actions d'énergie propre seraient les bénéficiaires immédiats s'il prenait la Maison Blanche. Pourquoi? Il a promis d'investir 2 000 milliards de dollars dans de telles initiatives respectueuses de l'environnement.
  • Les stocks de voitures électriques, solaires et de batteries ont eu tendance à augmenter jusqu'au jour des élections.
  • Nous pourrions assister à un rassemblement post-électoral une fois que nous aurons une meilleure idée de qui gagne.
  • Tesla (NASDAQ : TSLA ), QuantumScape (NYSE : KCAC ) et Sunrun (NASDAQ : COURS ) semblent particulièrement chauds.
  • Pour en savoir plus, lisez l'article d'InvestorPlace.com sur les plats à emporter du jour des élections ici .

3 actions de cannabis à acheter avant les élections pour une vague bleue

[Mardi 3 novembre, 14h10]
Contribution de Sarah Smith

Il est indéniable que tant d'incertitudes entourent l'élection présidentielle de 2020. Le vote étant en cours, l'incertitude reste élevée. Qui va gagner? Combien de temps faudra-t-il pour compter les votes ? Que va-t-il se passer ce soir et dans les jours à venir ?

Wall Street a évité cette incertitude et les actions ont grimpé en flèche aujourd'hui. Les analystes mettent en grande partie leur poids derrière l'ancien vice-président Joe Biden et d'autres candidats démocrates dans les courses vers le bas du scrutin. Qu'est-ce que ça veut dire? Eh bien, cela signifie que ces candidats bleus pourraient inaugurer une ère très verte pour le marché boursier.

En fait, Place des investisseurs L'analyste des marchés Luke Lango pense qu'une victoire de Biden pourrait être le véritable catalyseur que les taureaux du cannabis attendaient. Oui, 2018 était censé être l'année. Le Canada a légalisé le cannabis au niveau fédéral et les stocks de marijuana étaient censés décoller. Ils l'ont fait… au début.

Mais le marché canadien a échoué. Les fournisseurs du marché noir ont contesté les producteurs légaux. L'expansion internationale est au point mort. Les déséquilibres entre l'offre et la demande nuisent aux profits. Le nouveau coronavirus a aggravé les choses. Les stocks de marijuana ont touché le fond. Si Biden gagne, tout pourrait changer.

Si vous pariez sur une victoire démocrate, voici trois meilleurs choix de Lango :

  • Croissance de la canopée (NYSE : CCG )
  • Chronos (NASDAQ : CRON )
  • GrowGeneration (NASDAQ : GROUPER )

Les fusions d'Aeva SPAC s'annoncent prometteuses avant les élections

[Lundi 2 novembre, 14h22]
Contribution de Sarah Smith

Le lien entre les constructeurs de voitures autonomes et la prochaine élection présidentielle américaine n'est peut-être pas très clair. Cependant, maintenant que Aeva a annoncé son intention de devenir public via une société de chèques en blanc Acquisition interprivée (NYSE : VPI ), les investisseurs devraient en prendre note. Voici tout ce que vous devez savoir :

  • Aeva fabrique des capteurs LiDAR pour les voitures autonomes.
  • Ces capteurs aident les véhicules autonomes à naviguer dans leur environnement et contribuent finalement à la sécurité routière.
  • Il s'agit de la troisième entreprise de ce type à être rendue publique via un SPAC au cours des derniers mois. Globalement, les investisseurs constatent un regain d'intérêt pour les véhicules autonomes après que le nouveau coronavirus a pesé sur la demande.
  • Surtout, de nombreux experts pensent que l'ancien vice-président Joe Biden donnerait un coup de pouce à l'espace.
  • Pourquoi? Ses plans pour l'industrie automobile appellent à investir de l'argent dans la création de nouveaux emplois et à tirer parti d'une technologie compétitive. Cela pourrait inclure un changement d'intérêt pour les voitures autonomes.
  • Pour en savoir plus, lisez le brief d'InvestorPlace.com sur la fusion d'Aeva SPAC ici .

Pourquoi Tilray Stock est un achat important avant les élections

[Vendredi 30 octobre, 15h05]
Contribution de Sarah Smith

Place des investisseurs le contributeur David Moadel l'a dit le mieux: la sénatrice Kamala Harris a donné aux investisseurs une énorme raison d'acheter Tilray (NASDAQ : TLRY ) stock avant le jour du scrutin.

Il est indéniable que les temps ont été difficiles pour les stocks de marijuana. Après des mois d'excitation brûlante au sujet de l'industrie légale du cannabis au Canada, la réalité a frappé. Les vendeurs au marché noir détenaient toujours plus de parts de marché, de grandes entreprises comme Croissance de la canopée (NYSE : CCG ) et Aurora Cannabis (NYSE : ACB ) se concentraient sur l'expansion internationale plutôt que sur le profit, et des catalyseurs majeurs comme le déploiement de Cannabis 2.0 ont laissé les investisseurs en redemander. Lorsque le nouveau coronavirus a frappé, Wall Street s'est enfui du secteur en criant pratiquement.

Si l'ancien vice-président Joe Biden et la sénatrice Kamala Harris prennent la Maison Blanche, il est peut-être temps pour les investisseurs de commencer à reculer.

Pourquoi? Harris a promis que le duo démocrate dépénaliser complètement la marijuana , radier les condamnations pour usage de marijuana et mettre fin à l'incarcération pour usage de drogue. Cela ouvre la voie à un boom majeur des stocks de marijuana comme Tilray.

Il est important de noter que la consommation de marijuana est légale au Canada et dans plusieurs États américains. Cependant, en raison de la législation fédérale — notamment son statut de substance classée – le commerce de la marijuana a connu des difficultés. La décriminalisation permettrait aux entreprises en croissance d'avoir accès à des banques sûres et à des mesures de capital traditionnelles. Cela devrait leur permettre de financer la voie du profit.

Mais pourquoi Tilray ? De tous les stocks de marijuana durement touchés, Moadel pense que Tilray est particulièrement bien placé car il a déjà nettoyé son bilan. Au cours de son dernier trimestre, la société a déclaré qu'elle s'efforçait de rembourser sa dette et qu'elle progressait vers la rentabilité. Cela signifie que la trajectoire vers le succès pourrait être plus facile si le billet Biden-Harris gagne en quelques jours seulement.


Action Palantir : un pari risqué sur la réélection de Trump

[Vendredi 30 octobre, 10h00]
Contribution de Sarah Smith

Wall Street ne sait pas trop comment se sentir Palantir (NYSE : PLTR ). En amont de son introduction en bourse, qui s'est faite sous la forme d'une cotation directe, il a généré un certain buzz. L'entreprise et son équipe de direction sont mystérieuses. Peter Thiel, le fondateur du Palantir, est une autre source d'intérêt.

Globalement, la société est un acteur majeur sur le marché du Big Data. À une époque où la technologie est l'une des rares choses à fonctionner sur le marché – et un moyen de nous sortir de la nouvelle crise des coronavirus – stock PLTR devrait avoir chaud. Cependant, sa trame de fond, et certains de ses clients, en font un pari risqué. Qu'est-ce que cela signifie?

En d'autres termes, Palantir a besoin du président Donald Trump pour gagner. Pourquoi?

À ses débuts, Palantir travaillait uniquement pour la CIA. Comme une Washington Post contributeur le dit, la société était pratiquement né des attentats du 11 septembre . Ses archives montrent que les autorités fédérales s'appuient sur ses solutions de données pour traquer tout le monde, des terroristes aux trafiquants de drogue et aux initiés. À ce jour, nous savons qu'il utilise toujours ces capacités de données pour la surveillance et l'application de la loi. Certains de ses autres clients incluent U.S. Immigration and Customs Enforcement (ICE) et le U.S. Army Research Laboratory. C'est le contrat avec l'ICE qui est particulièrement controversé - les données de Palantir ont été utilisées pour expulser des immigrés sans papiers et pour effectuer des soi-disant raids sur le lieu de travail .

Pour ajouter à la controverse, Thiel est un partisan et un donateur de longue date de Trump. Le PDG actuel, Alex Karp, a également critiqué le culture de la Silicon Valley , promettant que Palantir continuerait à aborder les questions de sécurité nationale pour les États-Unis. Cela correspond bien à la campagne Trump :

Selon Place des investisseurs contributeur Larry Ramer, cela fait également de Palantir une action incroyablement risquée avant le jour des élections. Qu'est-ce que cela signifie pour les investisseurs?

Eh bien, Ramer soutient d'abord que les investisseurs devraient rester à l'écart. Sa clientèle, son soutien à Trump et son bilan commercial jettent une ombre sur Palantir. Cependant, lui et Place des investisseurs contributeur David Moadel conviennent que ses solutions de données sont prometteuses. Si Trump gagnait le 3 novembre, le président sortant pourrait réaliser les rêves de Karp.

Bien que ce soit loin d'être une chose sûre – d'autant plus que l'ancien vice-président Joe Biden maintient son avantage dans les sondages – Palantir pourrait être un pari spéculatif sur sa réélection. Gardez le stock PLTR sur votre radar.


10 actions à domicile à acheter pour gagner Biden

[Jeudi 29 octobre, 12h01]
Contribution de Sarah Smith

Comment les États-Unis devraient-ils lutter et se remettre de la nouvelle pandémie de coronavirus ? Selon qui vous demandez, vous obtiendrez une réponse très différente.

Selon le président Donald Trump et nombre de ses partisans, à ce stade de la pandémie, il est essentiel de se concentrer sur l'économie – et en particulier les entreprises durement touchées. Cela a été en grande partie son message depuis le début, malgré les contradictions des responsables de la santé publique et même de certains de ses conseillers. Cependant, avant le jour des élections, l'ancien vice-président Joe Biden adopte une approche différente. Au cours des débats nationaux, il a promis de peser davantage les opinions des scientifiques que celles des économistes, suggérant à beaucoup qu'une deuxième série de blocages pourrait être à venir.

Trump s'est penché là-dessus – menaçant que Biden aurait des impacts économiques dévastateurs . cependant, même certains dirigeants de la Réserve fédérale ont appelé à des mesures de verrouillage plus strictes.

Comment les investisseurs doivent-ils faire le tri dans ce bruit ? Il ne fait aucun doute que l'incertitude est effrayante. Les actions ont chuté en réponse au cours des derniers jours, alors que les investisseurs ont traité l'augmentation du nombre de cas de coronavirus et d'hospitalisations. Mais si nous devions recommencer le verrouillage avec un bon plan en place, il pourrait y avoir une opportunité de profiter.

Oui, cela signifie que certaines des meilleures actions à acheter avant les élections sont des jeux à domicile. Jusqu'à ce que nous en sachions plus sur la deuxième vague de la pandémie et le calendrier d'un vaccin contre le coronavirus, certains analystes pensent qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

Dans cet esprit, voici 10 des meilleurs stocks à domicile acheter avant l'élection (abonnement requis).

  • Amazone (NASDAQ : AMZN )
  • Alphabet (NASDAQ : GOOG , NASDAQ : GOOGL )
  • Force de vente (NYSE : CRM )
  • Microsoft (NASDAQ : MSFT )
  • Activision Blizzard (NASDAQ : ATVI )
  • Nike (NYSE : DE )
  • Pay Pal (NASDAQ : PYPL )
  • Take-Two Interactive (NASDAQ : DEUX )
  • Lowe's (NYSE : FAIBLE )
  • D.R. Horton (NYSE : chèvre )

First Solar est-il la meilleure action à acheter avant le jour des élections ?

[Jeudi 29 octobre, 9h45]
Contribution de Sarah Smith

L'un des principaux arguments à Wall Street en ce moment est que, si l'ancien vice-président Joe Biden remporte la Maison Blanche, les actions d'énergie renouvelable monteront en flèche. Avant le jour des élections, cela a créé un rallye massif des actions solaires.

Mais il y a tellement de noms à considérer - et tous ne sont pas égaux. Ces derniers jours, nous avons vu plus de pièces spéculatives comme SPI Énergie (NASDAQ : SPI ), une petite entreprise dont le siège est à Hong Kong, a grimpé en flèche. Il existe également des entreprises plus équilibrées comme NextEra Energy (NYSE : NON ), qui sont loin de purs jeux solaires. Les investisseurs cherchent encore à savoir exactement comment aborder un secteur en ébullition.

warren buffett s&p 500 etf

La stratégie est peut-être devenue plus claire hier. Premier solaire (NASDAQ : FSLR ), l'un des plus grands noms de l'espace, a déclaré des bénéfices tueurs au troisième trimestre. Comme Place des investisseurs l'écrivain William White a partagé, le bénéfice ajusté par action a augmenté de 400% et les revenus ont augmenté de près de 70% en glissement annuel. Mercredi était une journée autrement moche sur le marché, mais First Solar était à l'abri.

Y a-t-il autre chose qui rend l'entreprise attrayante au-delà de son succès trimestriel ? Les analystes le pensent. Immédiatement après ses résultats, déclarez-le a reçu six hausses de prix cibles (abonnement requis). Le consensus à Wall Street est que First Solar a une position concurrentielle solide, un pipeline de produits unique et une demande croissante des clients. Cela ressemble à une recette gagnante.

Avant le jour des élections, cela signifie alors que First Solar brille de mille feux. Si Biden gagne, certains experts pensent qu'il le fera commencer immédiatement à changer la conversation fédérale autour de l'énergie propre. Ces 2 000 milliards de dollars qu'il a promis ? Cela pourrait contribuer grandement à stimuler la demande de solutions solaires, exactement comme celles de First Solar, basée en Arizona.

Bien qu'aucun résultat électoral ne soit certain, les investisseurs seraient sages de garder au moins les actions FSLR sur leurs radars ici.


L'introduction en bourse de Solar Juice pourrait prospérer dans une présidence Biden

[Mardi 27 octobre, 15h51]
Contribution de Sarah Smith

SPI Énergie (NASDAQ : SPI ) continue de capter l'attention des investisseurs. Aujourd'hui, l'entreprise monte en flèche grâce à une grande annonce de spin-off. Voici ce que vous devez savoir :

  • SPI Energy fournit une variété de solutions photovoltaïques aux entreprises, aux résidences individuelles et aux clients gouvernementaux. La société est basée à Hong Kong mais exerce ses activités ailleurs, notamment en Australie, au Japon et aux États-Unis.
  • Aujourd'hui, la société a reçu l'approbation du conseil d'administration lors d'un vote important.
  • Il créera Solar Juice, une division commerciale qui vend des panneaux solaires, des onduleurs et d'autres systèmes de stockage. Solar Juice sera ensuite rendu public via une offre publique initiale.
  • Il est important de noter que SPI Energy a grimpé en flèche il y a quelques semaines après avoir annoncé le lancement d'EdisonFuture, une filiale de véhicules électriques.
  • SPI Energy, Solar Juice et EdisonFuture bénéficieraient tous du soutien que l'ancien vice-président Joe Biden apporte aux industries de l'énergie propre.
  • Pour en savoir plus, lisez le brief InvestorPlace.com sur l'action SPI Energy ici .

6 actions de fracturation à acheter si Trump réussit une réélection

[Mardi 27 octobre, 14h10]
Contribution de Sarah Smith

À ce stade, presque tous les joueurs de Wall Street parient que l'ancien vice-président Joe Biden prendra la Maison Blanche. Cette conviction a tout stimulé, de la marijuana au solaire, et a conduit les investisseurs à commencer à réfléchir de manière critique à un avenir plus vert. Mais que se passe-t-il si le président Donald Trump réussit une réélection ? Qu'arriverait-il à la bourse?

L'un des plus grands gagnants serait peut-être le champ de pétrole. Contrairement à Biden, Trump a basé une grande partie de sa campagne sur l'appel aux sociétés pétrolières et gazières. Non seulement il diffère du candidat démocrate sur l'importance qu'il consacre au changement climatique, États comme la Pennsylvanie et le Texas font partie de sa base électorale traditionnelle. Vous voulez plus d'électeurs ? Promesse de stimuler ce qui fait la grandeur de l'Amérique : l'or noir.

Trump a fait exactement cela. S'il réussit, cherchez entreprises du secteur de la fracturation hydraulique pour obtenir un gros coup de pouce. Pourquoi?

Biden a promis de mettre fin à la fracturation hydraulique sur les terres fédérales. Bien que cela ne représente qu'une fraction de l'industrie, la réalité est que la fracturation hydraulique est un sujet controversé et incertain. Les électeurs sont divisés là-dessus. Militants de l'énergie propre sont divisés là-dessus. La combustion du gaz naturel est-elle un combustible relais fiable ? Ou est-ce que cela finit par causer plus de dommages à l'environnement à long terme ? La plupart des investisseurs parient en ce moment qu'en novembre, une victoire de Biden inaugurerait un sentiment anti-fracking plus fort et ouvrirait la voie à des réglementations environnementales plus strictes.

Cependant, si Trump obtient un deuxième mandat, recherchez quelques grandes entreprises de fracturation pour en tirer profit. Voici les actions à acheter avant les élections si vous pariez sur ce résultat :

  • Ressources EOG (NYSE : EOG )
  • Holdings de silice des États-Unis (NYSE : SLCA )
  • Énergie du Devon (NYSE : DVN )
  • Exxon Mobil (NYSE : XOM )
  • Énergie Diamondback (NASDAQ : CROC )
  • Chevron (NYSE : CVX )

Il ne peut y avoir de mauvais résultat électoral pour les actions

[Lundi 26 octobre, 15h29]
Contribution de Sarah Smith

Sam Ro, le rédacteur en chef de Yahoo finance , l'a dit le mieux ce matin. Avant le jour du scrutin, il peut n'être que de bons résultats boursiers .

Au cours des dernières semaines, la prochaine élection présidentielle américaine a vraiment fait son chemin. Nous avons vu des débats, des campagnes publicitaires, des événements à l'hôtel de ville séparés et toutes sortes de combats sur Twitter (NYSE : TWTR ). Parfois, cela a entraîné une action réelle des prix dans les principaux indices. Lorsque le président Donald Trump a initialement été testé positif pour le nouveau coronavirus, nous avons assisté à un effondrement. Sa guérison ultérieure et son approbation de Régénérer (NASDAQ : PLUIE ) a changé les choses. De même, les coups prudents de l'ancien vice-président Joe Biden ont suscité un intérêt sérieux pour tout, des stocks de pots aux jeux d'énergie solaire.

Mais de nombreux investisseurs se demandent encore : quel est le meilleur résultat financier du 3 novembre ? Trump ou Biden sont-ils intrinsèquement meilleurs pour le marché boursier ? A quoi ressembleront les quatre prochaines années ? Et comment une élection contestée influencerait-elle le commerce ?

Selon Ro et une poignée d'autres chroniqueurs, dont Paul Vigna de la le journal Wall Street , tout résultat est probablement bon, du moins pour les actions. Qu'est-ce que ça veut dire? D'une part, il est possible que les actions montent à la hausse sur les seuls résultats du jour des élections. Certaines politiques de création d'emplois, de taxes et de nouvelles initiatives pourraient stimuler le marché haussier.

D'un autre côté, si les actions s'effondrent un peu, les investisseurs devraient voir tout mouvement à la baisse comme une opportunité d'achat. Entrez, achetez des actions sur les creux et attendez. L'histoire nous dit qu'à terme, le marché remontera à nouveau.

Aussi simple — et aussi digne d'un mème car ces titres sont – ils offrent un peu de réconfort avec seulement une semaine avant le jour des élections. Quoi qu'il en soit, il existe de nombreuses actions à acheter et de nombreuses opportunités de profit.


7 actions de marijuana à acheter avant les élections

[Lundi 26 octobre, 14h26]
Contribution de Sarah Smith

Avant le jour des élections, nous avons expliqué comment l'ancien vice-président Joe Biden stimulera les actions dites vertes – les actions des secteurs de l'énergie solaire, des véhicules électriques et du stockage de batteries. Mais comme Place des investisseurs Le contributeur Josh Enomoto a souligné ce matin que Biden et son colistier, le sénateur Kamala Harris, stimuleront également une deuxième fois les actions vertes.

Il n'y a pas si longtemps, Harris a promis que le Un duo démocrate dépénaliserait le cannabis .

Surtout, une telle décision au niveau fédéral pourrait inaugurer une série de nouvelles réformes et réglementations, permettant au commerce de la marijuana légale de prospérer aux États-Unis. Les investisseurs envisagent déjà les actions de marijuana dans cet esprit.

Certes, Enomoto est clair que parier sur les stocks de marijuana en ce moment est loin d'être une chose sûre. Comme on l'a vu avec l'industrie canadienne, les fournisseurs du marché noir pèsent encore sur la concurrence légale. De plus, les entreprises de premier plan se sont concentrées sur l'expansion, augmentant les capacités de production au Canada et à l'étranger. Cette concentration a fait mal, car ils ont plutôt dû se concentrer sur la domination du marché existant et la croissance de bénéfices pour la plupart inexistants.

Mais l'herbe légale aux États-Unis pourrait être ÉNORME. Dans cet esprit, Enomoto a sept stocks de marijuana à acheter, représentant à la fois des fournisseurs traditionnels, des entreprises à vocation médicale et même quelques pièces de pioche et de pelle. Si vous pariez sur une vague bleue, pensez vert.

  • Croissance de la canopée (NYSE : CCG )
  • Groupe Cronos (NASDAQ : CRON )
  • Tilray (NASDAQ : TLRY )
  • Propriétés industrielles innovantes (NYSE : IIPR )
  • La toile de Charlotte (OTCMTKS : CWBHF )
  • Marques tournantes (NYSE : TPB )
  • Curaleaf (OTCMKTS : CURLF )

10 actions technologiques à acheter avant les élections

[Vendredi 23 octobre, 15h16]
Contribution de Sarah Smith

Avant le dernier débat présidentiel, le président Donald Trump et l'ancien vice-président Joe Biden se sont unis autour d'un message intéressant : la Big Tech est mauvaise.

Trump a utilisé un tweet de pré-débat pour transmettre ce sentiment, faisant savoir à son public qu'un vote pour lui est un vote contre les sociétés technologiques à mégacapitalisation. Au cours du débat, Biden a visé des entreprises comme Amazone (NASDAQ : AMZN ) et Alphabet (NASDAQ : GOOG , NASDAQ : GOOGL ) qui ont engrangé des profits alors que tant de personnes ont été confrontées au chômage et à l'itinérance. Les démocrates et les républicains trouvent tous deux des défauts à ces leaders du marché, mais ils ont des raisons différentes .

En raison de cette unité, de nombreux investisseurs s'inquiètent de leurs positions technologiques avant les élections. Les réglementations antitrust vont-elles renverser les empires technologiques ? Le sentiment du public pourrait-il changer si rapidement contre ces noms dominants ? InvestorPlace Alex Sirois pense qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. En fait, il a écrit aujourd'hui que Big Tech continuera à tenir le coup – et à prospérer – jusqu'en 2021.

Dans cet esprit, voici son top 10 des actions technologiques à acheter avant les élections :

  • Google (NASDAQ : GOOG , NASDAQ : GOOGL )
  • Microsoft (NASDAQ : MSFT )
  • Intelligence (NASDAQ : INTC )
  • Micro-systèmes avancés (NASDAQ : DMLA )
  • Facebook (NASDAQ : FB )
  • Amazone (NASDAQ : AMZN )
  • Taïwan Semi-conducteur (NYSE : TSM )
  • Pomme (NASDAQ : AAPL )
  • Force de vente (NYSE : CRM )
  • Nvidia (NASDAQ : NVDA )

Des actions à acheter avant le débat présidentiel

[Jeudi 22 octobre, 16h52]
Contribution de Sarah Smith

Alors que les investisseurs recherchent des actions à acheter avant l'élection présidentielle, de nombreux secteurs sont sous le feu des projecteurs. Le président Donald Trump a suscité l'intérêt pour les infrastructures, les armes à feu et les jeux de défense. L'ancien vice-président Joe Biden a simplement électrisé l'intérêt pour les actions des énergies renouvelables, y compris les actions solaires, de batteries et de véhicules électriques. Êtes-vous à la recherche d'autres idées d'investissement à seulement deux semaines du jour des élections ?

Suivez nos mises à jour en direct sur le débat présidentiel de ce soir.

InvestorPlace passe en DIRECT et propose des plats à emporter en temps réel. Suivez les actualités, les analyses et toutes les meilleures actions à acheter avant le grand jour.


Achetez Ocean Power Technologies avant les élections

[mardi 20 octobre, 14h56]
Contribution de Sarah Smith

Avant les élections, Wall Street fait un gros pari sur l'ancien vice-président Joe Biden. S'il gagne, l'idée est que les stocks d'énergies renouvelables, de véhicules électriques et de batteries monteront tous en flèche. Pourquoi? Le candidat démocrate a promis d'investir 2 000 milliards de dollars d'infrastructures d'énergie propre .

Comme nous l'avons écrit dans ce blog, les investisseurs ont poursuivi ces secteurs. Les constructeurs de voitures électriques aiment Neuf (NYSE : NEUF ), Tesla (NASDAQ : TSLA ) et DiamantPic (NASDAQ : DPHC ) ont grimpé. Jeux solaires Sunrun (NASDAQ : COURS ) et Premier solaire (NASDAQ : FSLR ) ont fait des démarches similaires. De manière générale, ces actions traitent des impacts des énergies renouvelables sur la terre et l'atmosphère. Mais qu'en est-il de ces parties de notre monde qui existent sous la mer ?

C'est là où Technologies de l'énergie océanique (NASDAQ : OPTT ) entre en jeu. Parce qu'il opère dans un créneau encore plus petit du secteur des énergies renouvelables, il est largement passé sous le radar. Selon Place des investisseurs l'analyste Louis Navellier, malgré cela, ce n'est pas une équité à ignorer.

Alors, qu'est-ce que Ocean Power exactement ? Navellier écrit qu'il fournit toutes sortes de solutions d'énergie propre dans les profondeurs de l'océan. Un secteur de son activité se concentre sur les batteries lithium-ion pour les utilisations sous-marines, telles que les capteurs environnementaux et les systèmes d'aquaculture. Ocean Power Technologies fournit également une surveillance en temps réel, en tenant les clients informés de ce qui se passe à tout moment.

À quelques semaines du jour des élections, envisagez de plonger dans l'action OPTT. Votre portefeuille et l'environnement vous remercieront.


Devriez-vous acheter des actions ConocoPhillips avant les élections ?

[Lundi 19 octobre, 15h21]
Contribution de Sarah Smith

L'année a été difficile pour les sociétés pétrolières et gazières.

Malgré cela, le géant de l'industrie ConocoPhillips (NYSE : FLIC ) fait un grand retour. La société a annoncé lundi qu'elle allait acquérir son rival Ressources Concho (NYSE : CXO ) pour 9,7 milliards de dollars. Ce sera le plus gros contrat de l'industrie depuis la nouvelle pandémie de coronavirus, et ce sera la plus grande prise de contrôle pour ConocoPhillips en plus d'une décennie.

Au niveau de la surface, il peut sembler que vous devriez fuir le stock de COP à pleine vitesse. Quelle entreprise raisonnable veut acquérir Suite actifs en difficulté en ce moment. N'oubliez pas qu'une guerre des prix du pétrole, une baisse de la demande et des préoccupations ESG ont tous pesé sur les sociétés pétrolières et gazières jusqu'en 2020.

Cependant, il semble que Wall Street veuille flirter avec le nouveau ConocoPhillips amélioré. Les actions de COP peuvent être en baisse dans les échanges intrajournaliers, mais les analystes spéculent déjà sur les avantages à long terme auxquels la société fusionnée sera confrontée. Par exemple, il devrait avoir des des économies de plus de 500 millions de dollars d'ici 2022 . ConocoPhillips gagnera également en envergure – et une tonne d'accès à de précieuses superficies dans la région du bassin permien du Texas.

Surtout, certains analystes pensent que l'accord offrira également à ConocoPhillips une certaine protection contre un Washington démocrate. Tout comme nous l'avons vu avec Énergie du Devon (NYSE : DVX ), une acquisition pourrait être une lueur d'espoir . Le PDG Ryan Lance a déclaré que, reconnaissant les priorités de l'ancien vice-président Joe Biden, ConocoPhillips réduirait ses émissions de gaz à effet de serre. Par sa nouvelle envergure et ses nouvelles ressources, il serait également en mesure de briller à travers des mesures telles qu'une taxe carbone.

Toujours pas convaincu ? Même si ConocoPhillips double sur une industrie moins que parfaite, il peut être en mesure de prospérer. La société combinée aurait coûts d'approvisionnement moyens par baril de 30 $ . Cela signifie que même sans une véritable reprise aux niveaux d'avant la pandémie, cela pourrait générer des rendements qui séduiront les investisseurs. De plus, le stock de COP s'est retrouvé sur une liste restreinte de InvestorPlace Joël Baglole. Il a choisi ConocoPhillips comme l'une des sociétés pétrolières les plus résilientes à acheter pour la reprise de l'industrie.

En attendant que cette reprise se poursuive, ConocoPhillips franchit le pas. Si les analystes ont raison, il y a beaucoup de bénéfices en magasin.


7 actions solaires à acheter pour un « biden bump »

[Lundi 19 octobre, 12h03]
Contribution de Sarah Smith

Nous sommes à un tournant de l'industrie solaire.

Comme Place des investisseurs contributeur Dana Blankenhorn a écrit ce matin, l'énergie solaire devient de plus en plus accessible. Au cours de cette décennie, il pense que les panneaux solaires et les technologies connexes deviendront en quelque sorte un produit de consommation. Tout comme nos smartphones et ordinateurs portables, nous pourrons contrôler les appareils solaires depuis la paume de nos mains. Cette accessibilité et cette adoption généralisée soutiendront une reprise majeure des actions solaires. Il en sera de même pour une victoire de Joe Biden le jour des élections.

Il est important de noter que Wall Street est désormais fermement convaincue que nous assisterons à une telle victoire.

Au cours du week-end, Joyce Chang, présidente de la recherche mondiale chez JPMorgan, a publié une note définitive. Selon l'analyste, le la nouvelle attente de base est que Biden gagnera (abonnement requis). Fini les craintes démesurées d'une élection contestée ou d'une fraude électorale. Les investisseurs font des offres sur certaines actions - comme les actions solaires - en toute confiance.

Bien sûr, les actions solaires ne sont pas une valeur sûre. Des entreprises de premier plan comme Premier solaire (NASDAQ : FSLR ) et Sunrun (NASDAQ : COURS ) suscitent beaucoup d'enthousiasme chez les investisseurs, mais ils n'utilisent pas de modèles commerciaux parfaits. Ils doivent comprendre les coûts élevés, les déséquilibres entre l'offre et la demande et naviguer dans une industrie en évolution. cependant, un afflux de 2 000 milliards de dollars de la Maison Blanche pourrait radicalement transformer le terrain de jeu pour des gens comme FSLR, RUN et même leurs pairs les plus spéculatifs.

Dans cet esprit, l'énergie solaire pourrait être l'un des endroits les plus sûrs avant le 3 novembre. Préparez votre portefeuille avec ces sept actions :

  • Premier solaire (NASDAQ : FSLR )
  • SunPower (NASDAQ : SPWR )
  • Solaire canadien (NASDAQ : CSIQ )
  • Sunrun (NASDAQ : COURS )
  • NextEra Energy (NYSE : NON )
  • Branchez l'alimentation (NASDAQ : PRISE DE COURANT )
  • Technologies des fenêtres solaires (OTCMKTS : WNDW )

Le SPAC d'Advent Technologies a l'air chaud sous Biden

[Jeudi 15 octobre, 14h38]
Contribution de Sarah Smith

Bien que beaucoup de choses sur la prochaine élection présidentielle soient incertaines, les investisseurs ont confiance en une chose. Si l'ancien vice-président Joe Biden prend la Maison Blanche, toutes sortes de pièces d'énergie renouvelable auront leur temps à l'honneur.

Alors que le candidat démocrate élargit son avance dans les sondages et continue d'accumuler le soutien des collèges électoraux, cela signifie que les stocks de voitures électriques, les stocks d'hydrogène et les stocks solaires ont brillé. Au cours des dernières semaines, nous avons vu des mouvements massifs plus élevés dans des noms comme SPI Énergie (NASDAQ : SPI ), Premier solaire (NASDAQ : FSLR ), Bourreau de travail (NASDAQ : WKHS ) et Branchez l'alimentation (NASDAQ : PRISE DE COURANT ). Selon Bloomberg , une nouvelle starlette est peut-être prête à faire ses débuts.

Scott Deveau et Gillian Tan ont rapporté plus tôt cette semaine que Technologies de l'Avent venait d'accepter devenir public par le biais d'un SPAC — par fusion inversée avec une société de chèques en blanc. Qu'est-ce que la technologie de l'Avent exactement ? L'entreprise fabrique des piles à combustible et composants qui convertissent l'hydrogène et d'autres combustibles renouvelables en électricité. Surtout, ses solutions sont orientées vers les marchés de l'automobile et de l'aviation.

La SPAC en question est Acquisition AMCI (NASDAQ : AMCI ), qui a levé 200 millions de dollars lors de sa publication en 2018. Une fois la fusion inversée terminée, AMCI a déclaré qu'Advent aurait une valeur, dette comprise, d'environ 358 millions de dollars.

Alors qu'est-ce que cela signifie exactement pour les investisseurs? Rivals Plug Power et Énergie des piles à combustible (NASDAQ : FCEL ) ont enfin commencé à briller, après de nombreuses années de languissement sur le marché. Il a fallu un certain temps pour que les applications du monde réel rattrapent la science et pour que les consommateurs s'y mettent. Maintenant, Wall Street et Main Street se familiarisent avec les véhicules à hydrogène, les chariots élévateurs et toutes sortes d'autres machines. Controversé Nicolas (NASDAQ : NKLA ) prévoit même de déployer une flotte massive de grandes plates-formes utilisant la technologie des piles à combustible.

Cela pourrait signifier qu'Advent Technologies choisit de devenir public au moment idéal. D'une valeur de 358 millions de dollars, il représenterait environ la moitié de la capitalisation boursière de FuelCell. Peut-être que les investisseurs se précipiteraient sur l'opportunité de se lancer dans une version à plus petite échelle d'un stock chaud, en lui offrant un succès similaire. Mais, avant novembre, il y a un autre grand catalyseur à considérer pour les investisseurs.

Si Biden gagne, il a promis d'investir 2 000 milliards de dollars en initiatives d'énergie propre et mettre les États-Unis sur la voie d'une énergie 100 % décarbonée d'ici 2035. Les deux sont des objectifs ambitieux et coûteux, et la technologie des piles à combustible à hydrogène pourrait bénéficier des deux. Par exemple, Ben German a écrit pour Axes que les piles à combustible seraient presque certainement une nécessité dans un pousser à adopter une énergie sans carbone . De plus, si Nikola s'en sort, cela ouvrira la voie à la distribution de stations de recharge d'hydrogène dans tout le pays. Cela pourrait préparer le terrain pour Advent Technologies à briller.

Comme pour tous les stocks SPAC, de nombreux détails restent inconnus. Pour l'instant, gardez les technologies d'Advent pour votre radar et considérez les implications électorales. L'action AMCI pourrait commencer à augmenter à l'approche du 3 novembre.


9 stocks d'armes à feu à acheter pour protéger le deuxième amendement

[mercredi 14 octobre, 14h58]
Contribution de Sarah Smith

Comme l'a souligné ce matin Josh Enomoto, contributeur d'InvestorPlace, la politique n'a pas toujours de sens. Prenons par exemple le contrôle des armes à feu et l'effet de ces politiques sur les stocks d'armes à feu.

Avant les élections de novembre, l'ancien vice-président Joe Biden ressemble de plus en plus au meilleur candidat. Il surpasse dans la plupart des sondages, y compris un regard sur les votes des collèges électoraux. Lui et son colistier, la sénatrice Kamala Harris, sont tous deux en faveur de lois plus strictes sur les armes à feu. En fait, lorsque Harris elle-même était candidate à l'investiture démocrate, elle a promis de mandater vérifications des antécédents plus strictes , fermez le soi-disant échappatoire petit ami et bannir les armes d'assaut.

Peut-être penseriez-vous alors, avant une victoire de Biden, que les stocks d'armes à feu seraient languissants. Mais Enomoto explique rapidement pourquoi ce n'est pas le cas. Américains armés – pour emprunter sa phrase – se sentir en sécurité quand les républicains sont au pouvoir . Avant les élections, puis jusqu'à l'investiture présidentielle si les démocrates gagnent, les ventes d'armes à feu devraient monter en flèche. Les consommateurs voudront s'approvisionner en toutes sortes d'armes et de munitions au cas où de nouvelles lois rendraient plus difficile l'acquisition de ce qu'ils aiment.

Il s'avère que c'est un magnifique catalyseur pour les principales sociétés d'armes à feu et de munitions.

Voici neuf des meilleures actions à acheter avant cette dynamique haussière :

  • Marques Smith & Wesson (NASDAQ : SWBI )
  • Sturm Ruger (NYSE : RGR )
  • Vista Extérieur (NYSE : VSTO )
  • Entrepôt du sportif (NASDAQ : SPWH )
  • j'étais une société (NYSE : OLN )
  • Walmart (NYSE : WMT )
  • Amazone (NASDAQ : AMZN )
  • NoyauCivique (NYSE : CXW )
  • Les 5 grands articles de sport (NASDAQ : BGFV )

Microsoft Stock pourrait-il être le meilleur achat avant novembre ?

[Lundi 12 octobre, 15h29]
Contribution de Sarah Smith

Microsoft (NASDAQ : MSFT ) habite un espace étrange dans le monde de la technologie. Pour une raison quelconque, les investisseurs - et le grand public - le considèrent comme plus digne de confiance que ses pairs. À l'exception du drame TikTok, la société est rarement dans l'actualité pour scandale. De plus, lorsque les législateurs ont appelé les PDG des pairs Amazone (NASDAQ : AMZN ), Alphabet (NASDAQ : GOOG , NASDAQ : GOOGL ), Facebook (NASDAQ : FB ) et Pomme (NASDAQ : AAPL ) témoigner, Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a été épargné .

Ne vous y trompez pas, cependant. Microsoft n'est pas exclu en raison de son manque de puissance, ou d'une taille relativement plus petite. En fait, avec une capitalisation boursière de 1,7 billion de dollars, il est tout à fait dans les ligues de ces noms technologiques.

Ce manque de haine bipartite, combiné à un nouveau catalyseur et à ses plans pour les développements de prochaine génération, pourrait faire des actions MSFT l'un des meilleurs achats avant le jour des élections.

Alors que se passe-t-il exactement ?

Kartikay Mehrota a signalé pour Bloomberg lundi que Microsoft était ouvrir la voie dans une lutte pour protéger la sécurité des élections . Avec d'autres sociétés, Microsoft mène une attaque contre Trickbot, un logiciel malveillant qui alimente un réseau mondial d'ordinateurs infectés. Surtout, cet effort pour déconnecter Trickbot de son réseau devrait protéger les résultats des élections. Comment? Mehrota écrit que sans interférence, Trickbot pourrait prendre en charge une série d'attaques de ransomware qui pourraient affecter les résultats de la soirée électorale et compliquer l'inscription des électeurs, entre autres.

La sécurité des élections a été un sujet brûlant aux États-Unis, en particulier lors des débats présidentiels et vice-présidentiels. Tout le monde veut savoir si le président Donald Trump et l'ancien vice-président Joe Biden honorera les résultats , et si l'augmentation du vote par correspondance et de l'influence électorale étrangère compromettra l'intégrité du résultat. Les mesures prises par Microsoft pour assurer la sécurité des élections pourraient lui valoir la faveur de Wall Street. C'est d'autant plus vrai qu'il s'agit déjà d'un nom politiquement plus neutre que ses pairs.

Alors que vous envisagez le jour des élections, gardez les actions de Microsoft sur votre radar. Cela pourrait très bien être un gagnant.


L'introduction en bourse d'Array Technologies est prête à briller

[Lundi 12 octobre, 9h55]
Contribution de Sarah Smith

Une nouvelle société solaire arrive à Wall Street et les investisseurs feraient mieux de s'enthousiasmer. Pourquoi? Le prochain Technologies des baies IPO est sûr de générer de l'enthousiasme. Voici ce que vous devez savoir :

  • La société négociera sous le ticker ARRY sur le Bourse du Nasdaq .
  • Array Technologies fabrique des systèmes de montage qui aident les panneaux solaires à suivre le soleil. Cela optimise leur exposition au soleil tout au long de la journée et augmente la production d'énergie.
  • Il est important de noter qu'Array est le deuxième fabricant de ce marché et qu'il est sur une longue piste de croissance. L'entreprise est déjà rentable et ses résultats financiers se sont constamment améliorés.
  • Les investisseurs ont englouti les actions solaires ces derniers temps, ouvrant la voie à une introduction en bourse massive d'Array Technologies.
  • De plus, l'ancien vice-président Joe Biden et la sénatrice Kamala Harris ont promis de soutenir des projets d'énergie propre. Cela pourrait conduire à une plus grande demande de produits d'Array Technologies.
  • Pour en savoir plus, lisez le brief d'InvestorPlace.com sur l'introduction en bourse d'Array Technologies ici .

7 actions de camions électriques à acheter pour une présidence Biden

[Vendredi 9 octobre 15h37]
Contribution de Sarah Smith

Ce n'est un secret pour personne que les véhicules électriques ont dominé l'intérêt des consommateurs et des investisseurs au cours des derniers mois. Un mélange parfait de tendances - comme les incitations économiques, la montée des Tesla (NASDAQ : TSLA ), un désir croissant d'être soucieux de l'environnement et le nouveau coronavirus - ont fait des stocks de voitures électriques l'un des plus grands gagnants. Mais dans tout le buzz sur les véhicules de tourisme, un expert pense que Wall Street pourrait manquer une plus grande opportunité dans les camions à pile à combustible à hydrogène.

De nombreuses personnes peuvent considérer les véhicules électriques et les véhicules à batterie comme une seule et même chose, mais les véhicules électriques à batterie ne sont qu'un type de voiture verte qui gagne du terrain. Véhicules à pile à combustible à hydrogène sont une alternative écologique et, à de nombreuses fins, peuvent être plus efficaces. Un domaine dans lequel ces FCEV se démarquent est le monde du camionnage, où les batteries lourdes alourdissent un camion et gênent la cargaison. De plus, bien que la technologie actuelle des batteries nous permette de traverser le pays en BEV, elle a ses limites.

Cette réalité est la raison pour laquelle Joann Muller a écrit pour Axes ce matin que les plus grands progrès de l'hydrogène venir dans le monde des camions semi-propres . Tesla en développe un depuis longtemps, et controversé Nicolas (NASDAQ : NKLA ) a des projets avec General Motors (NYSE : DG ) Faire la même chose. Et chaque jour, tout comme pour les voitures particulières électriques, de nouveaux entrants arrivent sur le marché. Hyliion (NYSE : ÉTAGÈRE ), une entreprise qui travaille à alimenter les grandes plates-formes avec du gaz naturel propre , vient de finaliser sa fusion inversée pour commencer à négocier sur le New York Stock Exchange .

Partout où vous regardez, il y a une nouvelle entreprise de camions électriques.

Il est important de noter que l'ancien vice-président Joe Biden et la sénatrice Kamala Harris, s'ils étaient élus, contribueraient à accélérer cette tendance. À l'heure actuelle, l'un des obstacles auxquels sont confrontées ces entreprises est le manque de stations publiques de recharge d'hydrogène dans tout le pays. Tout comme Tesla a dû construire une infrastructure de recharge, ces entreprises de camionnage devront faire de même. Le ticket démocrate veut aider, cependant. Biden et Harris ont présenté des plans pour investir 2 000 milliards de dollars d'infrastructures d'énergie propre , y compris les bornes de recharge. En d'autres termes, une Maison Blanche bleue conduira à un avenir beaucoup plus vert.

Préparez-vous à ce résultat avec ces sept actions de camions électriques à acheter :

  • Nicolas (NASDAQ : NKLA )
  • General Motors (NYSE : DG )
  • Le total (NYSE : JUSQU'À CE QUE )
  • Hyundai (OTCMKTS : HYMTF )
  • Tesla (NASDAQ : TSLA )
  • Hyliion (NYSE : ÉTAGÈRE )
  • Toyota (NYSE : MT )

5 actions économiques à surveiller après le jour des élections

[Vendredi 9 octobre 12h34]
Contribution de Sarah Smith

Comme Kia Kokalitcheva l'a écrit pour Axes , les l'économie des concerts est sur le bulletin de vote ce jour d'élection, du moins pour les Californiens. La proposition 22, la question du scrutin, coûte déjà assez cher aux électeurs. Son résultat, cependant, façonnera davantage l'avenir d'une poignée d'entreprises sur lesquelles les consommateurs ont fini par compter au milieu de la nouvelle pandémie de coronavirus.

Alors, qu'est-ce qui est en jeu exactement ? Il y a un peu plus d'un an, le gouverneur de Californie Gavin Newsom a promulgué le projet de loi 5 de l'Assemblée. Cette législation exigeait que les entreprises de l'économie des petits boulots traitent leurs travailleurs comme des employés, et non comme des entrepreneurs indépendants. Pour Uber (NYSE : UBER ) et Ascenseur (NASDAQ : ASCENSEUR ), cela signifiait que leurs flottes de chauffeurs deviendraient des employés, ajoutant un tas de coûts pour les entreprises.

Depuis lors, Uber, Lyft et une poignée de leurs pairs le combattent. La proposition 22 est le point culminant de ces efforts, et si elle passe, pourrait garantir un avenir plus rentable pour l'économie des petits boulots.

Essentiellement, le projet de loi établirait un équilibre. Les travailleurs de l'économie de gig gagneraient des avantages tels que des revenus minimums, une assurance automobile et des subventions pour les soins de santé. Dans le même temps, Uber et Lyft peuvent toujours éviter de véritables reclassements de leurs travailleurs.

Alors, que doivent savoir exactement les investisseurs ? À l'heure actuelle, les sondages montrent que la proposition 22 a de bonnes chances d'être adoptée. De plus, l'analyste de Bank of America Justin Post, parmi d'autres analystes, pense qu'Uber aura un avenir meilleur grâce à la prop 22. Il est d'accord avec les sondages et est maintenir une cote d'achat sur les actions en attendant que ça passe.

De plus, il est important de se rappeler que les entreprises de covoiturage ne sont qu'une partie de l'économie des concerts. Alors qu'ils ont lutté au milieu du coronavirus, leurs pairs dans la livraison de nourriture, l'artisanat et les services indépendants ont grimpé en flèche. Etsy (NASDAQ : ETSY ) a connu un boom grâce aux ventes de masques faciaux. Cinquième (NYSE : FVRR ) a vu son les revenus augmentent de près de 90 % d'une année sur l'autre , entraîné par une augmentation de l'utilisation de la plate-forme.

Avant le jour des élections, surveillez donc de près les actions de l'économie des concerts. L'adoption de la proposition 22 pourrait garantir à l'industrie une certaine sécurité à travers les États-Unis et stimuler l'intérêt des investisseurs pour ces actions.

  • Uber (NYSE : UBER )
  • Ascenseur (NASDAQ : ASCENSEUR )
  • Cinquième (NYSE : FVRR )
  • Etsy (NASDAQ : ETSY )
  • Upwork (NASDAQ : UPWK )

3 actions de défense à l'épreuve des élections à acheter maintenant

[mercredi 7 octobre 11h33]
Contribution de Sarah Smith

Ce soir, la sénatrice Kamala Harris et le vice-président Mike Pence s'affronteront. Avant le débat vice-présidentiel, les investisseurs sont confrontés à une liste interminable de questions. Quelqu'un tombera-t-il malade ? Y aura-t-il des cris ? Et qu'apprendrons-nous de chaque candidat qui pourrait changer le cours de Wall Street ?

Il est difficile de répondre à ces questions. C'est pourquoi, pour de nombreux investisseurs, la meilleure chose à faire est de trouver des actions solides à acheter qui résisteront quel que soit le gagnant. Selon InvestorPlace Divya Premkumar, un point de départ est le secteur de la défense.

Bien sûr, les entreprises de défense travaillent sur des projets de grande valeur, et nous regardons le nouveau coronavirus décimer toutes sortes de dépenses. Mais comme l'écrit Premkumar, le gouvernement fédéral est un client qui a les poches profondes, même pendant une pandémie. Cette réalité et la nature constamment importante de la sécurité nationale soutiennent les stocks de défense ici.

Commencez à renforcer votre portefeuille avec ces noms à l'épreuve des élections :

  • Lockheed Martin (NYSE : LMT )
  • Boeing (NYSE : BA )
  • Lire les fonds (NYSE : LDOS )

4 actions biométriques à acheter avant le jour des élections

[Mardi 6 octobre, 16h50]
Contribution de Sarah Smith

Le marché de la biométrie (mesures corporelles et calculs liés aux caractéristiques humaines) devrait atteindre près de 43 milliards de dollars d'ici 2025 . Le moteur de cette croissance est un besoin de sécurité, d'autant plus que les entreprises et les secteurs adoptent de nouveaux modèles commerciaux comme le travail à domicile. Vous ne savez pas comment relier les points ? La biométrie peut être utilisée comme une forme d'authentification, comme alternative à un mot de passe, pour l'identification et pour contrôler l'accès aux informations sensibles.

La sécurité, sous de nombreuses formes, a été une priorité clé avant le jour des élections.

Le président Donald Trump met l'accent sur la sécurité dans le cadre du soutien aux agents des forces de l'ordre et de l'immigration. Il vante également le besoin de sécurité dans le contexte de la fabrication, appelant à une nouvelle poussée pour fabriquer des technologies et des médicaments à l'intérieur des frontières des États-Unis. L'ancien vice-président Joe Biden adopte une approche plus holistique, promettant de garder tout le monde - et la planète - en sécurité grâce à une variété de services sociaux et à un accès élargi aux soins de santé. Tous deux ont pris des mesures qui indiquent leur soutien à renforcer la cybersécurité américaine .

Il est important de noter que de nombreux investisseurs envisagent également la sécurité dans le contexte du vote. Leurs votes par correspondance seront-ils comptés? Trump ou Biden contesteront-ils les résultats des élections ? Si oui, que va-t-il se passer ?

Une application de l'authentification biométrique pourrait, au moins à l'avenir, offrir un vote sécurisé même dans des circonstances éloignées. Les responsables électoraux et technologiques en ont débattu dans le contexte des États-Unis, mais les pays, y compris L'Inde, le Kenya et l'Arménie ont discuté ou utilisé une forme d'authentification biométrique dans le passé. À mesure que le marché se développe, la facilité d'utilisation et la fiabilité d'un tel vote électronique pourraient également s'étendre.

Bien que des risques subsistent dans l'espace, notamment des problèmes de surveillance et de confidentialité, il semble que les stocks de biométrie ne feront que continuer à croître. Prenez ces quatre recommandations de InvestorPlace Faizan Farooque alors que vous vous préparez pour ce jour d'élection et de nombreux jours d'élection à venir.

  • Intelligence (NASDAQ : IDN )
  • Bio-clé (NASDAQ : BKYI )
  • Nvidia (NASDAQ : NVDA )
  • Alphabet (NASDAQ : GOOG , NASDAQ : GOOGL )

7 actions de voitures électriques à acheter pour la loi CHARGE

[Vendredi 2 octobre, 14h56]
Contribution de Sarah Smith

Ce n'est un secret pour personne que les véhicules électriques - et les stocks derrière eux - ont été chauds jusqu'à présent en 2020.

Tesla (NASDAQ : TSLA ), malgré les difficultés récentes, est devenu le constructeur automobile le plus précieux en termes de capitalisation boursière. La société continue de faire des innovations massives dans la technologie des véhicules et des batteries. De plus, les nouveaux entrants dans le monde coté en bourse tels que Pêcheur (NYSE : SPAQ ), Li Auto (NASDAQ : AU ) et Xpeng (NYSE : XPEV ) ont captivé l'attention des investisseurs.

De nombreux investisseurs peuvent supposer que l'ancien vice-président Joe Biden est le seul candidat qui soutiendra la poursuite du succès de ces stocks de voitures électriques. C'est une hypothèse juste – le candidat démocrate s'est engagé à investir 2 000 milliards de dollars dans des infrastructures d'énergie propre telles que les réseaux de recharge de véhicules. En fait, Biden peut être le meilleur résultat pour les véhicules électriques, mais pas la seule source de positivité. Le président Donald Trump a partagé lors du premier débat mardi qu'il était en fait à fond en ce qui concerne les voitures électriques.

Qu'il le pense ou non, et quelle que soit la façon dont cela se traduit en politique, il y a une raison pour laquelle les investisseurs devraient en prendre note ici. Hier, Trump a promulgué une loi pièce importante de la législation bipartite . La loi sur la recharge aide les agences à réaliser des économies générales (CHARGE) donne largement aux employés fédéraux la possibilité d'utiliser leurs cartes de recharge pour les coûts liés aux véhicules électriques, tels que la recharge. Écoutez-moi. Même si cela semble être un avantage de niche, de nombreux législateurs pensent que le soutien fédéral aux véhicules électriques inciter à l'adoption à l'échelle nationale .

La loi CHARGE avait vraiment un soutien bipartite. Des représentants des deux parties et d'États à travers le pays ont soutenu le projet de loi. De plus, ce même groupe souhaite faire avancer la législation sur les voitures autonomes dans un avenir proche.

Peu importe qui gagne alors, les stocks de voitures électriques pourraient en bénéficier. Inspirez-vous de Place des investisseurs contributeur Josh Enomoto et acheter ces sept actions :

  • Tesla (NASDAQ : TSLA )
  • Toyota (NYSE : MT )
  • Gué (NYSE : F )
  • Sony (NYSE : NEIGE )
  • Porsche (OTCMKTS : POAHY )
  • Ferrari (NYSE : COURSE )
  • Véhicules ElectraMeccanica (NASDAQ : SEUL )

7 actions d'infrastructure à acheter pour Trump ou Biden

[mercredi 30 septembre, 14h05]
Contribution de Sarah Smith

L'ennui ne vous semble-t-il pas agréable après le débat d'hier soir ? Je pense que oui.

Il s'avère que Place des investisseurs le contributeur Bret Kenwell est d'accord.

Le président Donald Trump et l'ancien vice-président Joe Biden se sont penchés sur l'avenir des soins de santé , les forces de l'ordre, la nouvelle pandémie de coronavirus, l'économie et le changement climatique. Les électeurs ont exprimé leur crainte face à ces questions clés, ainsi qu'au jour du scrutin lui-même. Avec tout ce chaos, il est difficile pour les investisseurs de savoir exactement quoi faire.

C'est pourquoi Kenwell recommande que Wall Street se tourne vers les actions d'infrastructure avant les élections. Personne n'est sur le point d'appeler la location d'équipement ou le béton sexy, mais il y a de fortes chances qu'ils soient incroyablement stables. Pourquoi? Les sociétés d'infrastructures dites ennuyeuses peuvent naviguer dans la volatilité, continuer à faire leurs affaires et sortir de l'autre côté plus fortes.

Mais il y a une autre grande raison de se tourner maintenant vers les actions d'infrastructure. Trump et Biden sont susceptibles de consacrer plus d'argent aux dépenses d'infrastructure. Des projets de construction tels que des routes, des ponts et des tours cellulaires 5G ramèneraient les Américains au travail. C'est pourquoi de nombreux législateurs - et même Trump lui-même - ont soutien exprimé pour un plan de relance axé sur les infrastructures . Une présidence Biden pourrait apporter plus de projets d'énergie propre, tels que la construction d'infrastructures pour les stations de recharge de véhicules électriques, mais cela pourrait toujours être une aubaine pour l'industrie.

Dans cet esprit, voici sept actions d'infrastructure à acheter dès maintenant :

  • chenille (NYSE : CHAT )
  • Cummins (NYSE : CMI )
  • Locations Unies (NYSE : DÉTESTER )
  • NOUS. Béton (NASDAQ : USCR )
  • Tour américaine (NYSE : AMT )
  • Pierre noire (NYSE : BX )
  • Fluor (NYSE : FLR )

Acheter du stock de charge Blink pour un boom Biden EV

[mercredi 30 septembre, 9h52]
Contribution de Sarah Smith

Charge clignotante (NASDAQ : BLNK ), l'un des seuls pure play publics sur la recharge des véhicules électriques, voit aujourd'hui son action se redresser sur le marché. Les actions ont progressé de 5% en pré-bourse et sont maintenant en hausse de plus de 9%. Voici ce que les investisseurs doivent savoir :

  • Un analyste de Bank of America a écrit hier qu'au cours des quatre prochaines années, la moitié de tous les modèles de véhicules produits reposeront probablement sur des carburants alternatifs.
  • Blink Charging – avec son réseau national – serait en mesure d'alimenter ces nouveaux modèles.
  • Derrière le boom de la production de véhicules électriques se cache un nouvel objectif californien. Le gouverneur Gavin Newsom veut mettre fin aux ventes par l'État de voitures à essence.
  • Il y a aussi l'élément clé de l'année électorale. L'ancien vice-président Joe Biden est beaucoup plus susceptible de soutenir Newsom, et donc un rallye de l'action BLNK.
  • Pour en savoir plus, lisez le dossier InvestorPlace.com ici .

Devon Energy Stock ressemble à un achat sur l'acquisition de WPX

[Lundi 28 septembre, 10h24]
Contribution de Sarah Smith

Énergie du Devon (NYSE : DVN ) cherche à plaire aux investisseurs et à consolider sa forteresse. Il vient d'annoncer qu'il allait acquérir des pairs de schiste WPX Énergie (NYSE : WPX ). Voici tout ce que les investisseurs doivent savoir :

  • Devon dépensera 2,56 milliards de dollars pour acquérir WPX dans le cadre d'une transaction entièrement en actions.
  • La société combinée représentera l'un des plus grands producteurs indépendants de schiste aux États-Unis.
  • Ensemble, Devon et WPX ont une présence significative dans les régions les plus chaudes du bassin permien.
  • L'accord devrait également protéger Devon des risques politiques si l'ancien vice-président Joe Biden l'emporte en novembre. Biden a promis d'interdire la fracturation hydraulique sur les terres fédérales, ce qui affecterait la superficie de DVN dans le Delaware.
  • Pour en savoir plus, lisez le dossier InvestorPlace.com sur les actions DVN ici.

23 actions de voitures électriques à acheter pour une victoire de Biden

[Vendredi 25 septembre, 15h38]
Contribution de Sarah Smith

La Californie alimente la course aux véhicules tout électriques. Dans une annonce mercredi, le gouverneur Gavin Newsom a déclaré aux législateurs de l'État qu'ils devaient commencer à rédiger une législation avec un objectif en tête : Mettre fin à la vente de voitures à essence d'ici 2035 . Le sort de sa proclamation repose presque entièrement sur la prochaine élection présidentielle de novembre.

Plus tôt cette semaine, nous avons souligné juste ce qui est en jeu avec la Cour suprême . Après la mort de la juge Ruth Bader Ginsburg, le président Donald Trump se précipite pour nommer et confirmer son remplaçant. S'il réussit, l'environnement est l'un des plus gros problèmes à l'ordre du jour. Trump est probablement en train de faire pression pour un recul de la réglementation sur les émissions de carbone, et la Californie pourrait être critiquée.

Les investisseurs doivent noter que Trump a déjà critiqué le plan de Newsom, le qualifiant d'anti-consommateur. S'il devait remporter sa réélection et voir son choix SCOTUS confirmé, il pourrait éliminer la législation . Bien que ce serait une aubaine pour les entreprises derrière les voitures à essence, cela jetterait un coup dur dans le plan californien de lutte contre le changement climatique.

L'ancien vice-président Joe Biden est un fan de véhicules électriques , et de nombreux experts de l'industrie pensent qu'il soutiendrait toute décision de la Californie visant à éliminer les ventes de véhicules à essence. De plus, il pourrait empêcher que la question n'atteigne jamais la Cour suprême.

Mais qu'est-ce que tout cela signifie? Si vous pariez sur la victoire de Biden, il est temps de commencer à parier sur les stocks de voitures électriques. La Californie a peut-être une longueur d'avance, mais d'autres États suivront sûrement ses traces. Pour préparer votre portefeuille, consultez ce guide complet des VE de Place des investisseurs . Bien que tous les noms de la liste ne soient pas de purs jeux sur l'espace, ces 23 entreprises embrassent toutes un avenir électrique.

Voici les 10 premières actions à acheter ( cliquez ici pour la liste complète ):

  • Tesla (NASDAQ : TSLA )
  • General Motors (NYSE : DG )
  • Nicolas (NASDAQ : NKLA )
  • Pêcheur (NYSE : SPAQ )
  • Gué (NYSE : F )
  • Bourreau de travail (NASDAQ : WKHS )
  • Moteurs de Lordstown (NASDAQ : DPHC )
  • Neuf (NYSE : NEUF )
  • Li Auto (NASDAQ : AU )
  • Kandi Technologies (NASDAQ : KNDI )

6 actions à petite capitalisation à acheter, peu importe qui gagne

[Vendredi 25 septembre, 11h10]
Contribution de Sarah Smith

Plus tôt cette semaine, nous avons signalé une tendance majeure qui se dessine avant l'élection présidentielle américaine. Les analystes et les gestionnaires d'investissement commencent à se tourner vers les actions à petite capitalisation, dans l'espoir d'en profiter, peu importe qui se retrouve à la Maison Blanche.

À l'époque, nous avons partagé comment Dan Pipitone, le co-fondateur de la TradeZero Amérique plate-forme, bien qu'une combinaison de rotation sectorielle et de surperformance historique actions à petite capitalisation la meilleure façon de jouer l'élection . Il a déclaré que dans les années qui ont immédiatement suivi les élections présidentielles, le marché se calme généralement, permettant une surperformance dans les petits noms qui sont généralement plus volatils.

Il se trouve que InvestorPlace Ian Cooper pense de même à propos des actions à petite capitalisation. Citant la pensée de Pipitone, il vient de recommander l'achat d'une poignée d'actions de premier plan pour positionner votre portefeuille en vue d'un succès à l'épreuve des élections. L'un de ses choix était le ETF iShares Core S&P à petite capitalisation (NYSEARCA : RJI ). Ici, nous allons distinguer cela, en incorporant certains des principaux avoirs du fonds négocié en bourse.

Regardez de près cette liste d'actions de Cooper et commencez à étayer votre portefeuille :

  • Vaxart (NASDAQ : VXRT )
  • Lithium Amériques (NYSE : LAC )
  • Momenta Pharma (NASDAQ : MNT )
  • Néogène (NASDAQ : NÉOG )
  • Timbres.com (NASDAQ : STMP )
  • NéoGénomique (NASDAQ : NÉO )

Sunworks Stock Pops sur les espoirs de véhicules électriques

[Jeudi 24 septembre, 9h13]
Contribution de Sarah Smith

Investisseurs, prenez note. Action sur les prix en Sunworks (NASDAQ : SUNW ) Jeudi indique que la nouvelle tendance en matière de véhicules à énergie alternative et électriques est là. Le marché veut simplement de petits jeux purs sur ces mégatendances en plein essor. Voici ce que vous devez savoir sur le rallye de l'action SUNW :

  • Sunworks a été en larmes jeudi matin, grimpant de près de 400% à un moment donné dans les échanges avant bourse. Au moment d'écrire ces lignes, il était en hausse de 260%.
  • La société a récemment accepté une fusion avec Peck Holdings (NASDAQ : PICORER ), une autre entreprise solaire spécialisée dans la construction.
  • De nombreux investisseurs pensent que l'entité combinée pourrait lancer une filiale de véhicules électriques ou intégrer des véhicules électriques dans leur entreprise.
  • Ces espoirs sont probablement dus à un rallye similaire en SPI Énergie (NASDAQ : SPI ) hier.
  • Sunworks et ses homologues solaires bénéficieraient également d'une victoire de l'ancien vice-président Joe Biden.
  • Pour en savoir plus, lisez le dossier InvestorPlace.com sur les actions SUNW ici .

Comment les investisseurs devraient-ils considérer les actions avant le choix de Trump SCOTUS ?

[mercredi 23 septembre, 12h04]
Contribution de Sarah Smith

La mort de la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg vendredi a incité les investisseurs à regarder Washington avec impatience. De nombreux Américains – y compris certains législateurs de premier plan – demandent un report d'une nomination de remplacement jusqu'au jour des élections. Mais le président Donald Trump va de l'avant, promettant de nommer son choix d'ici la fin de cette semaine .

La nomination, et le vote de confirmation suivant, pourraient avoir de larges implications pour les États-Unis. Les principales questions juridiques en jeu comprennent la Loi sur les soins abordables, la Roe contre Wade décisions et interprétations des règlements fédéraux sur les émissions. Alors que les décisions sur les trois auraient une influence considérable, de nombreux investisseurs se concentrent maintenant sur cette dernière question.

Trump a souvent qualifié sa présidence d'anti-réglementation, renversant les politiques de l'ère du président Barack Obama et soutenant largement l'industrie pétrolière américaine. Il a également récemment supprimé les réglementations qui retardaient les projets d'infrastructure en exigeant un examen de leur empreinte environnementale.

Ses priorités de campagne pour le second mandat appellent à repousser encore plus les réglementations de l'ère Obama. Sans surprise, l'ancien vice-président Joe Biden adopte une approche opposée, appelant à un énorme investissement fédéral dans les infrastructures d'énergie propre, telles que les stations de recharge de véhicules électriques. Biden a également promis de mettre en œuvre un jour des limites agressives de pollution au méthane. Mais comme Ben German l'a écrit pour Axes , la nomination et une confirmation rapide du choix de Trump pourrait lier les mains de Biden .

Alors, qui sont les gagnants et les perdants dans cette situation ?

Les constructeurs automobiles américains ont fait valoir que les appels de Trump à des normes plus souples nuiraient à leurs résultats . Pourquoi? Ces constructeurs automobiles — comme General Motors (NYSE : DG ), BMW (OTCMKTS : BMWYY ) et Toyota (NYSE : MT ) – se sont déjà adaptés aux réglementations de l'ère Obama qui sont conformes aux normes strictes de la Californie. Maintenant que d'autres États ont adopté les normes californiennes, toute décision de Trump pourrait forcer les constructeurs automobiles à produire deux gammes de véhicules. De plus, les constructeurs de véhicules électriques comme Tesla (NASDAQ : TSLA ) souffrirait d'une réduction de l'intérêt du gouvernement pour l'environnement.

Les entreprises qui exploitent palladium, platine et rhodium sont d'autres perdants. Cette liste comprend Nickel Norilsk (OTCMKTS : NILSY ), Sibanye Stillwater (NYSE : SBSW ) et Impala Platine (OTCMKTS : IMPUY ).

Peut-être plus évidemment, les gagnants dans une telle situation sont les sociétés pétrolières et gazières traditionnelles. Bien que certains des plus grands joueurs comme Chevron (NYSE : CVX ) et Exxon Mobil (NYSE : XOM ) se sont engagés à réduire leurs émissions, Trump a longtemps déclaré que des réglementations plus souples profitaient aux petites entreprises de l'espace. Ses mouvements feraient en sorte que ces les petites entreprises doivent dépenser moins pour se conformer . Les gagnants potentiels ici incluent Oasis Pétrole (NASDAQ : OEA ), Pétrole Abraxas (NASDAQ : AXAS ) et Transfert d'énergie (NYSE : ET ).


7 actions à petite capitalisation à acheter pour des rendements à l'épreuve des élections

[Mardi 22 septembre, 15h32]
Contribution de Sarah Smith

Les investisseurs sont tous à la recherche d'un rocher auquel s'accrocher et traverser la tempête. Il y a quelques semaines à peine, ce rock universel était Big Tech. Les goûts de Facebook (NASDAQ : FB ), Amazone (NASDAQ : AMZN ) et Pomme (NASDAQ : AAPL ) a fait passer le marché boursier pendant les premiers mois de la nouvelle crise des coronavirus – et une vente massive. Maintenant, alors que les investisseurs se préparent à la prochaine tempête en novembre, ils sont à nouveau à la recherche d'un abri.

Selon Dan Pipitone, co-fondateur de la TradeZero Amérique plateforme d'investissement, intelligente les investisseurs devraient se tourner vers les petites capitalisations , ou du moins des stocks plus petits. Cela semble plutôt à contre-courant. Ne voudriez-vous pas vous accrocher à de grands noms solides à Wall Street ? Qui veut tenter sa chance avec des actions plus volatiles avant une élection historique ?

Pipitone le dit simplement. Une rotation sectorielle des valeurs technologiques est en cours, comme nous l'avons vu dans le Nasdaq Composite au cours des dernières semaines. Les dirigeants de FAANG ont du mal à maintenir leur domination, et les investisseurs ne voudront peut-être pas simplement s'accrocher à la course folle.

De plus, l'histoire nous dit que les petites actions ont surperformé dans les années qui ont immédiatement suivi les élections présidentielles. Pourquoi? Une fois la vague initiale de gros titres, de débats et de drames terminée, les présidents se mettent au travail et se concentrent sur la politique. Cela crée une opportunité majeure pour les actions à petite capitalisation.

Les gestionnaires de fonds suivent ce conseil et s'efforcent de trouver des actions de haute qualité à petite capitalisation à recommander avant les élections. Certains des noms les plus populaires incluent la société de paiement brésilienne StoneCo (NASDAQ : STNE ) et les fabricants de vaccins contre le coronavirus Vaxart (NASDAQ : VXRT ) et iBio (NOUVEAU: IBIO ). Chacune de ces sociétés offre aux investisseurs une chance de surfer sur une tendance chaude avec un potentiel de paiement légèrement plus élevé au lendemain des élections.

Si vous souhaitez consolider votre portefeuille et profiter des principales tendances du marché, consultez cette liste des meilleures actions à petite capitalisation parmi lesquelles acheter. Place des investisseurs analyste Louis Navellier :

  • Camping World Holdings (NYSE : CWH )
  • Forterra (NASDAQ : FRTA )
  • MarineMax (NYSE : HZO )
  • K12 Inc (NYSE : LRN )
  • Groupe Supérieur d'Entreprises (NASDAQ : SGC )
  • Shutterstock (NYSE : SSTK )
  • Santé Viemed (NASDAQ : VMD )

Achetez des actions « fondamentalement supérieures » avant les élections

[mardi 22 septembre, 11h31]
Contribution de Sarah Smith

Place des investisseurs L'analyste Louis Navellier sait que de nombreux Américains sont inquiets à propos des élections. Ils veulent savoir comment les résultats impacteront leur portefeuille… et tous les autres aspects de leur vie quotidienne.

Navellier a un message retentissant pour les investisseurs : achetez des actions fondamentalement supérieures.

Vous pouvez trouver cette position surprenante. Il y a certainement beaucoup de volatilité et de peur autour des élections de novembre. Qui va gagner? Quelles politiques seront mises en place ? Quel sera l'impact de ces politiques sur le marché boursier? Affaires? Impôts ? Navellier fait le pari que peu importe les réponses à ces questions, il est temps d'acheter des actions.

D'une manière générale, Navellier pense que le fait que les taux d'intérêt resteront bas est un catalyseur à la hausse pour le marché. Nous venons tout juste de rendre compte des plans de la Réserve fédérale visant à maintenir les taux d'intérêt à des niveaux proches de zéro jusqu'en 2023. Et comme le souligne Navellier, même si la Fed voulait inverser cette stratégie, un déficit de 3 300 milliards de dollars pèse sur la banque centrale.

Dans cet esprit, Navellier recommande aux investisseurs d'acheter un groupe d'actions qu'il considère comme fondamentalement supérieures. Il cherche actions de haute qualité qui sont dans une position privilégiée pour les bénéfices pour le reste de l'année. Si vous voulez traverser l'élection avec rien d'autre en tête que des gains, envisagez de suivre ses conseils.

Lisez le reste de ses réflexions sur l'élection ici.


7 stocks de vaccins contre le coronavirus à acheter sur les promesses de Trump

[Lundi 21 septembre, 13h54]
Contribution de Sarah Smith

La semaine dernière a été remplie de titre après titre après titre sur les vaccins contre le nouveau coronavirus. Non content de jouer les seconds rôles, le président Donald Trump a fait lui-même des nouvelles du coronavirus vendredi après-midi.

Tout a commencé avec AstraZeneca (NYSE : AZN ). Au début de la semaine, les investisseurs ont appris que la société pharmaceutique avait reçu l'autorisation de relancer ses essais vaccinaux avec l'Université d'Oxford. Largement considéré comme un leader dans la course aux vaccins, ce fut un coup dur lorsqu'AstraZeneca a dû suspendre les essais sur un participant qui a développé une maladie inexpliquée.

Après AstraZeneca, nous avons vu les gros titres sur le marché de pratiquement toutes les autres sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques sous le soleil. Les essais avancent, les résultats sont prometteurs, les entreprises ne sont qu'à quelques semaines ou mois de demander l'approbation réglementaire. Certaines entreprises visent même une telle approbation d'ici la fin de 2020.

Trump a vu sa chance. Vendredi, il a annoncé que les États-Unis fabriqueraient au moins 100 millions de doses d'un vaccin contre le coronavirus d'ici décembre et pouvoir vacciner tous les Américains d'ici avril . Se penchant une fois de plus sur l'armée comme moyen de délivrer le vaccin, Trump a promis que chaque mois verrait des centaines de millions de doses supplémentaires prêtes à être utilisées. Sa dernière mise à jour sur l'opération Warp Speed ​​intervient alors qu'il continue de lier l'approbation du vaccin à ses chances de réélection.

Il y a deux choses que les investisseurs doivent noter ici. La première est que les agences de réglementation et de santé telles que les Centers for Disease Control and Prevention ne sont pas nécessairement d'accord avec le président. D'autres experts ont repoussé son calendrier rapide, affirmant que ce serait plus probablement la mi-2021 avant qu'un tel vaccin ne soit prêt pour un déploiement de masse. Les investisseurs doivent également noter que, qu'on le veuille ou non, toute indication d'une approbation précoce de Trump serait un énorme coup de pouce pour le marché boursier.

Dans cet esprit, voici les sept principaux stocks de vaccins contre les coronavirus à surveiller maintenant, gracieuseté de InvestorPlace Thomas Niel:

  • AstraZeneca (NYSE : AZN )
  • CureVac (NASDAQ : CVAC )
  • GlaxoSmithKline (NYSE : GSK )
  • Inovio (NASDAQ : INO )
  • Johnson & Johnson (NYSE : JNJ )
  • Moderne (NASDAQ : ARNm )
  • Novavax (NASDAQ : NVAX )
Chargement du contenu...